La Redoute : la CGT appelle Kering, "qui a bénéficié d'argent public", à "revoir sa copie"

La CGT a exprimé sa solidarité avec les salariés de La Redoute mobilisés jeudi pour leurs emplois et appelé l'actionnaire Kering, "qui a fait 1,3 milliard de
bénéfice en 2012 et a bénéficié d'argent public", à "revoir sa copie".

 Manifestation des salaries de la Redoute à Lille.
Manifestation des salaries de la Redoute à Lille. © MAXPPP
"L'actionnaire principal Kering a décidé de se débarrasser de sa branche distribution et a annoncé la suppression de 700 emplois à La Redoute pour se recentrer sur le luxe", dénonce la confédération syndicale  dans un communiqué.

Selon la CGT, "le groupe, qui a fait 1,3 milliard de bénéfice en 2012 et qui a bénéficié d'argent public pour assurer entre autre la compétitivité de l'entreprise,
doit revoir sa copie". "Aujourd'hui, Kering est prêt à injecter des sommes énormes pour brader La Redoute avant la fin de l'année", avance la centrale, qui "réaffirme la nécessité que cet argent soit utilisé au maintien de l'emploi et à pérenniser et faire évoluer les métiers de la vente à distance à Roubaix et dans le Nord".

1200 salariés dans la rue ce jeudi

Quelque 1.200 salariés de La Redoute, selon la police et les syndicats, ont défilé jeudi à Lille pour protester contre la suppression d'au moins 700 emplois lors d'une cession prochaine et demander des garanties au groupe Kering.


La Redoute : la CGT appelle Kering à "revoir sa copie"


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la redoute
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter