Cet article date de plus de 7 ans

Berck : information judiciaire bientôt ouverte, nouvelle photo de la mère mais "l'enquête est au point mort"

Une information judiciaire va être ouverte dans l'affaire de la fillette trouvée morte à Berck mais le procureur et les enquêteurs reconnaissent qu'ils manquent d'éléments pour retrouver la mère. Ils comptent sur un nouvel appel à témoins avec notamment une 3ème photo. 
Une semaine après le début de l'enquête, le parquet de Boulogne-sur-Mer disait mercredi n'avoir reçu ni appels, ni témoignages permettant de localiser la mère de l'enfant, une femme noire "âgée d'une trentaine d'années et s'exprimant en langue française" selon la police, et qui fait l'objet d'un appel à témoins depuis vendredi. La mère et la fille ne sont toujours pas identifiées et le prénom de l'enfant "n'est pas formellement connu", selon M. Valensi.

"Il n'y a rien du tout"

"Il n'y a rien du tout. L'enquête est au point mort", a déclaré à l'AFP le procureur de Boulogne-sur-Mer, Jean-Pierre Valensi. "Demain je vais ouvrir une information judiciaire auprès du juge d'instruction de Boulogne-sur-Mer pour meurtre sur mineur de 15 ans. La peine encourue est la perpétuité", a déclaré à l'AFP Jean-Pierre Valensi. Depuis la découverte le 20 novembre du cadavre de la fillette sur la plage de Berck, la police recherche une femme noire d'environ trente ans, sa propre mère selon l'ADN prélevé dans la chambre d'hôtel où elle avait séjourné. La préméditation n'a pas été retenue.

Selon une source proche du dossier, l'ouverture d'une information judiciaire permettra de géolocaliser un éventuel téléphone que la suspecte aurait pu avoir en sa possession.



Les enquêteurs ont perdu la trace de la mère

Des images de vidéosurveillance prises à la gare du Nord, à Paris, montrent la mère et l'enfant en route pour Berck le mardi 19 novembre puis la mère, seule, au retour, le mercredi 20, quelques heures après la découverte du cadavre sur la plage. Depuis, les enquêteurs ont perdu la trace de la mère, qui est "susceptible de séjourner en Ile-de-France".

Nouvelle photo

Les enquêteurs concentrent donc les recherches à cet endroit. Selon Métro, des enquêteurs étaient ce mercredi au bout du quai 15, gare du Nord à Paris pour interroger des voyageurs, éventuellement habitués de cette ligne et qui, il y a une semaine, auraient pu vu voir la femme recherchée.

Des annonces vocales auraient été diffusées aux passagers. "Ils ont passé cette annonce aux sept arrêts marqués par le train. Dans celui-ci était rappelé le décès du bébé, la description de la femme qui est recherchée puis était précisé que si les voyageurs avaient des éléments, ils trouveraient des policiers au bout du quai pour témoigner" raconte Sophie, une passagère dans Metro. 

Des affichettes ont été apposées sur des guichets de la RATP avec un nouvel appel à témoins. Une des trois photos utilisée n'avait jamais été montrée jusque-là. "Nous attendons beaucoup de cet avis de recherche, affirme une source policière. Nous espérons sincèrement que les citoyens nous aiderons."


Tout témoin permettant d'identifier l'enfant et son accompagnatrice est prié de joindre la police judiciaire au numéro vert suivant : 0 800 35 83 35





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
criminalité