Cet article date de plus de 7 ans

Villeneuve d'Ascq : un cas de légionellose, prudence pour 279 locataires

Un cas de légionellose avéré chez une locataire d'une résidence de Villeneuve d'Ascq a incité l'Agence régionale de Santé à appeler à la prudence les autres locataires. En attendant les résultats des analyses. 
Pas de douche, pas de bain. Jusqu'à nouvel ordre. Lundi, les habitants de la résidence Château à Villeneuve d'Ascq ont reçu dans leur boîte aux lettres un courrier de LMH (Lille Métropole Habitat) les appelant à la prudence. Une locataire de cet immeuble de 279 appartements est atteinte de la légionellose. Cette femme âgée d'une cinquantaine d'années a été hospitalisée, son état s'est améliorée. 

L'Agence régionale de santé, un nom du principe de précaution, a donc demandé à LMH d'en informer les autres locataires. Même si on ne connaît pas l'origine de cette infection. Impossible de dire si la légionellose est par exemple due au réseau d'eau chaude de l'immeuble. Des analyses, confiées à l'Institut Pasteur, sont en cours. Les résultats devraient tomber d'ici quelques jours.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé