Cet article date de plus de 7 ans

Berck : la mère de la fillette en cours de transfèrement vers Boulogne-sur-Mer

La mère de la fillette retrouvée  morte sur la plage de Berck-sur-Mer il y a dix jours est en cours de transfèrement vers la PJ de Coquelles. Interpellée vendredi soir à Saint Mandé en région parisienne, elle doit être présentée à un juge au Palais de justice de Boulogne-sur-Mer ce samedi.


Le parquet de Boulogne-sur-Mer a confirmé que la femme interpellée vendredi soir à Saint Mandé en région parisienne est bien la mère de la fillette retrouvée morte sur la plage de Berck-sur-Mer le 20 novembre dernier. Des tests ADN l'ont formellement établi, et elle a également "reconnu les faits".

Placée en garde à vue, cette femme âgée de 36 ans, qui se prénommerait Kabou, est actuellement en cours de transfèrement vers la PJ de Coquelles. Elle doit ensuite être entendue au Palais de justice de Boulogne dans la journée, avant sa possible mise en examen pour assassinat


Premières explications peu convaincantes

Selon une source proche de l'enquête, "ses premières explications aux enquêteurs ne sont guère convaincantes". Arrêtée à Saint-Mandé (Val-de-Marne), dans un immeuble de six étages, dans un quartier résidentiel de cette petite commune plutôt bourgeoise près du bois de Vincennes, elle a été interpellée à son arrivée à ce logement vendredi soir à 18h00.

Hébergée chez un homme à Saint-Mandé, elle aurait expliqué être la mère d'une fille née en août 2012 mais assuré que sa propre mère avait emmené la fillette au Sénégal.

Selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, l'homme qui l'hébergeait a été auditionné par la police comme témoin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
criminalité