Cet article date de plus de 7 ans

Berck : la mère de la fillette a été arrêtée en banlieue parisienne

La mère de la fillette retrouvée morte sur la plage de Berck-sur-Mer a été arrêtée ce vendredi en début de soirée, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), en banlieue parisienne.
La mère de la fillette retrouvée morte, le 20 novembre, sur la plage de Berck-sur-Mer a été arrêtée ce vendredi en début de soirée, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), selon plusieurs sources proches du dossier. La mère avait été vue à Paris, à la Gare du Nord, en compagnie de l'enfant, la veille. Elle avait été à nouveau aperçue dans cette gare, seule, au retour, le jour de la découverte du corps de la fillette. Les caméras de vidéosurveillance avaient perdu sa trace sur les quais du RER B.
##fr3r_https_disabled##La femme arrêtée s'est vue signifier sa garde à vue à 18 heures. Ce vendredi soir, des policiers ont longuement inspecté son appartement de la rue Jeanne-d'Arc, à Saint-Mandé, à la recherche d'indices, en présence de la suspecte qui est ensuite sortie sous escorte et emmenée dans une voiture de police. Selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, des analyses ADN sont en cours pour s'assurer qu'il s'agit bien de la personne recherchée.


Selon le Nouvel Observateur, la femme interpellée serait âgée de 36 ans. Elle serait hébergée chez un homme à Saint-Mandé et a été interpellée à son arrivée à ce logement. Elle aurait expliqué être la mère d'une fille née en août 2012 mais assuré que sa propre mère avait emmené la fillette au Sénégal. "Il y a effectivement une voisine qui a 30-35 ans, elle porte des lunettes, vit en couple, mais je ne l'ai jamais vue avec un enfant", a témoigné un voisin cité par le Nouvel Observateur.
videoleparisien


Jeudi, le parquet de Boulogne-sur-Mer avait ouvert une information judiciaire pour "meurtre sur mineur de 15 ans", un crime passible de la réclusion à perpétuité. Les photos de la mère avaient été placardées à Paris, dans toutes les stations de métro et de RER. L'avis de recherche diffusé par la police décrivait une femme noire d'1m63, mince, âgée de 30 ans maximum, les cheveux noirs lisses, tirés en arrière et plaqués, portant des lunettes rectangulaires, disant s'appeler Cabou ou Kabou et s'exprimant "en français avec un léger accent indéterminé".

Ce samedi, une marche blanche est prévue à 14 heures sur la plage de Berck pour rendre hommage à la petite fille noyée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
criminalité faits divers