LOSC : une défaite et ça repart ?

Le LOSC va-t-il repartir de l'avant dès ce dimanche, une semaine après sa défaite à Bordeaux ? / © MAXPPP
Le LOSC va-t-il repartir de l'avant dès ce dimanche, une semaine après sa défaite à Bordeaux ? / © MAXPPP

La défaite à Bordeaux a marqué un coup d'arrêt pour le LOSC. Son incroyable série de matchs sans défaite reste impressionnante mais n'empêche pas de poser une question simple : le LOSC est-il capable de repartir très vite de l'avant ?

Par EM

1. Pas de panique

Perdre trois matchs sur 17 n'est évidemment pas une mauvaise performance. Le LOSC n'a pas de quoi paniquer après sa défaite à Bordeaux. Le bilan avant la trève est d'ores et déjà excellent. L'an dernier, après la 17ème journée, le LOSC était 10ème avec 25 points seulement. 11 points de moins.

Etre juste derrière le PSG et Monaco avec 7 points d'avance sur le 4ème est une sécurité, un matelas pour les périodes de "moins bien".  L'année du titre, en 2010-11, le LOSC avait 35 points après 17 matchs...

2. Remise en cause

Le groupe est sain, conscient de ses possibilités et de ses limites. Du coup, le LOSC semble avoir débriéfé la défaite calmement, sereinement. 

« On sait pourquoi on gagne et contre Bordeaux (1-0) on savait aussi, dès le coup de sifflet final, pourquoi on avait perdu, a déclaré Nolan Roux en conférence de presse. Ce que nous a dit l’entraîneur en débriefing ce matin, nous l’avions tous ressenti : on n’était pas dans le même état d’esprit que d’habitude. On est restés costauds derrière, pour autant dans les duels et au niveau de l’impact, on n’a pas répondu présents. Bordeaux a fait preuve de plus d’engagement et de volonté pour s’imposer. C’est une bonne leçon, dommage pour la série qui s’arrête, maintenant nous comptons remettre tout à plat dimanche. »
videoroux

Le groupe LOSC semble exclure un "effondrement" total suite à la défaite à Bordeaux. Tout est fait pour rassurer les supporters et leur faire passer un message simple : "Ce n'est qu'une petite défaite qui ne remet pas tout en cause..."

3. Calendrier favorable

Un match face au 12ème du classement, Bastia, ce dimanche pour se relancer et une rencontre au sommet face au PSG pour terminer en beauté ? Le calendrier du LOSC avant Noël semble idéal pour relancer la machine rapidement. Le vrai potentiel du groupe devrait apparaître plus clairement après ces deux matchs...

4. L'attaque en chantier

La défaite à Bordeaux l'a montré clairement : le LOSC a du mal à marquer des buts. La série de 1-0 avait alerté les observateurs et supporters. La défaite 1-0 l'a confirmé. Le LOSC n'est que la 12ème attaque du championnat. La "réussite", la solidité défensive, l'abnégation, ont permis au LOSC de gagner de nombreux matchs. Mais ça ne suffit pas toujours... Une remise en question dans ce secteur de l'animation offensive reste incontournable... 

 / © MAXPPP
/ © MAXPPP


Et un certain Salomon Kalou semble dans la viseur. Evoquant la blessure de Nolan Roux, René Girard a lancé le week-end dernier : "Pour lui, je ne suis pas inquiet, ça n’a pas l’air trop grave. Il y en a d’autres qui vont moins bien mais c’est dans la tête. » Sous-entendu, Salomon Kalou, moyen depuis de nombreux matchs, pourrait faire un petit tour sur le banc pour retrouver de l'allant et de l'efficacité. 

5. Bientôt le mercato ? 

Le mercato d'hiver arrive. Le LOSC a-t-il besoin d'un ou plusieurs renforts pour relancer la machine et réussir une 2ème partie de saison aussi belle que la première ? Sur cette question, des rumeurs (notamment en attaque) mais aucune certitude hormis celle d'un budget toujours contraint et prudent...

Ce contenu n'est plus disponible

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus