Cet article date de plus de 7 ans

Des chercheurs viennent de reconstituer le visage de Maximilien Robespierre

Décapité en 1794, l'Arrageois Maximilien Robespierre a, pour la première fois, une reconstitution faciale grâce à un moulage de cire de son visage pris peu après sa mort. 
Le portrait reconstitué de Maximilien Robespierre
Le portrait reconstitué de Maximilien Robespierre © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Réalisée par le spécialiste Mulhousien Philippe Froesch la reconstitution laisse voir une figure abîmée par la petite vérole contrairement à plusieurs représentations picturales de l'Arrageois mais en accord avec les témoignages historiques.

La reconstitution faciale a pu être possible par la conservation d'une copie du masque de cire fait sur la tête du défunt, peu après sa mort. L'original étant conservé précieusement en Angleterre, Philippe Froesch a travaillé sur une copie appartenant au museum d'histoire naturelle d'Aix-en-Provence comme l'indique le journal le Parisien.

Portrait de Robespierre vers 1790.
Portrait de Robespierre vers 1790. © DR
Il a fallu dans un premier temps reconstituer le visage numériquement en trois dimensions avant de créer la représentation. Philippe Froesch explique avoir emprunté une technique au F.B.I. américain consistant à bien déterminer l'écartement des yeux et le volume des paupières, ensuite tout se reconstruit plus facilement.

Video Robespierre

Né à Arras en 1758, Robespierre est l'une des principales figures de la Révolution française mais aussi l'une des plus controversées, associée à la politique de "Terreur" menée par le Comité de Salut Public.

Video Robespierre 2

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire