Cet article date de plus de 7 ans

Nord-Pas de Calais : l'épidémie de gastro est repartie ! Quelques conseils pour se protéger

Ca y est, dans le Nord-Pas de Calais le seuil épidémique a été franchi pour les gastroentérites. Selon les spécialistes, l'épidémie devrait continuer à prendre de l'ampleur pour atteindre un pic début janvier. Il y a donc quelques précautions à prendre.
Avec 403 cas pour 100 000 habitants, on peut d'ores et déjà parler d'épidémie de gastroentérite en Nord-pas de Calais. C'est la région la plus touchée juste derrière Provence-Alpes-Côte-d'Azur (425 cas pour 100 000 habitants). 

Bien se laver les mains

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) rappelle que l'arme la plus efficace contre les infections de l'hiver reste le lavage des mains. Un geste simple "encore trop souvent négligé" alors que "80 % des microbes (virus et bactéries) se transmettent par les mains" selon l'INPES.


D'autres virus se propagent

Il n'y pas que la gastroentérite contre laquelle il faut se prémunir. Gare au virus respiratoire syncytial ! Responsable des bronchiolites chez les nourrissons et de rhumes chez l'adulte, il reste "le virus respiratoire le plus actif actuellement dans tout l'hexagone", selon Grog.
Quant au virus de la grippe, il progresse même si son activité reste "faible", selon les réseaux Sentinelles et Grog, qui s'occupe de la surveillance de la grippe. "La période des vacances scolaires n'est habituellement pas propice à l'intensification de la circulation des virus grippaux et la situation reste très calme sur le front des infections respiratoires aigües en France métropolitaine" indique Grog dans un bulletin hebdomadaire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé