Wormhout : 3 hommes interpellés pour des vols de carburant dans des fermes du Dunkerquois

Ce sont les gendarmes de Hoymille qui ont procédé à l'interpellation (photo d'archive / 2008). / © MaxPPP
Ce sont les gendarmes de Hoymille qui ont procédé à l'interpellation (photo d'archive / 2008). / © MaxPPP

Les gendarmes du PSIG de Hoymille (Nord) ont interpellé jeudi à Wormhout trois hommes soupçonnés de plusieurs vols de carburant dans des exploitations agricoles du Dunkerquois. Ils seront jugés en correctionnelle le 4 avril prochain.

Par Yann Fossurier

Les trois individus ont été interpellés le 26 février, à 0h15, à Wormhout​, par le PSIG de Hoymille lors du contrôle de leur véhicule, que les gendarmes avaient placé sous surveillance. Leur réservoir contenait du "gazole rouge", non routier, utilisé par les véhicules agricoles. Selon la gendarmerie, les enquêteurs sont parvenus, lors de leur garde à vue, à "établir leur participation à plusieurs faits".

Les trois individus sont des "ressortissants étrangers".  Ils comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Dunkerque le 4 avril prochain. Pour deux d'entre eux, une obligation de quitter le territoire français (OQTF) a d'ores et déjà été prononcée.

De nombreux vols signalés depuis le 25 janvier 

La compagnie de gendarmerie de Dunkerque avait constaté de nombreux vols ou tentatives de vols de carburant, depuis le 25 janvier, notamment dans les exploitations agricoles. Des "moyens de surveillance importants" - dixit les gendarmes - ont été mis en place "tant en termes d'enquêteurs que de dispositifs d'identification".Un groupe d'atteinte aux biens a été créé au sein de la compagnie, ce qui a permis "un regroupement des informations concernant les vols complétées par les renseignements venant de l'ensemble des brigades de la compagnie."

Des informations sont également remontées via le réseau VIGI'AGRI, partenariat mis en place entre la gendarmerie et les agriculteurs dans le cadre d'un plan de prévention et d'information des risques encourus. Le dispositif a été complété par l'organisation de "nombreux contrôles diurnes et nocturnes".

Sur le même sujet

Les + Lus