Le VAFC a 98% de chances d'être relégué en Ligue 2

Les statistiques sont implacables, Valenciennes n'a désormais quasiment plus aucune chance de se maintenir en Ligue 1. 

Valenciennes, tout droit en Ligue 2.
Valenciennes, tout droit en Ligue 2. © MAXPPP
Mathématiquement, ce n'est pas fait. Le VAFC a 29 points et a théoriquement encore 12 points à prendre. Sans regarder le calendrier, les Valenciennois peuvent se raccrocher à cette réalité. Et c'était d'ailleurs le discours officiel du président Legrand à l'issue de la défaite face à Nantes ce dimanche soir. 
videojrlegrandmathematique
Mais la réalité sportive est évidemment toute autre. Les défaites qui s'enchaînent, l'attitude de certains joueurs, le niveau de jeu produit lors des derniers matchs n'incitent pas à l'optimisme. Comment la 19ème défense, 14ème attaque de Ligue 1 pourrait se sortir de cette situation ? 

L'analyse du calendrier des 4 derniers matchs des trois équipes les plus concernées n'est pas non plus très favorable au VAFC même si le match de mercredi face à Guingamp peut en partie changer la donne. 

Matchs35363738
Valenciennesva à Guingampreçoit Bordeauxreçoit Monacova à Toulouse
Guingampreçoit Valenciennesva à Monacoreçoit Toulouseva à Marseille
Sochauxreçoit le PSGreçoit Niceva à Rennesreçoit Evian
Reste la réalité statistique : celle-là est la plus cruelle. Selon le site de Fabien Torre, maître de conférences en informatique à Lille 3, qui compile les données de la Ligue 1, le VAFC a désormais 98% de chances de descendre en Ligue 2. Selon lui, le plus probable est que le premier non-relégué aura 39 points, soit 10 points de plus que le VAFC actuellement. Il faudrait donc un quasi sans-faute valenciennois pour rester en Ligue 1. 

Fabien Torre publie également le graphique ci-dessous qui parle de lui-même. C'est l'évolution du classement du VAFC depuis le début de la saison. On y constate que depuis la 5ème journée, Valenciennes fait partie des 3 relégables. La logique statistique voudrait donc qu'il y reste...
© Capture d'écran du site de Fabien Torre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vafc sport