Cet article date de plus de 7 ans

Facebook : "Jetez-vous à l'eau", le nouveau défi à la mode sur la Côte d'Opale (et ailleurs)

"T'es pas cap de te jeter à l'eau"... Depuis quelques jours, essentiellement sur la Côte d'Opale, de nombreux internautes se lancent des défis via Facebook : "Tu te baignes dans l'eau froide ou tu payes un resto..."
Ils se jettent à l'eau.
Ils se jettent à l'eau. © Facebook
Si vous croisez des personnes déguisées, sur une plage, par mauvais temps et qui se lancent pour un bain d'eau froide (12 à 14°C...brrr...), peut-être êtes vous tombés sur un internaute en train de relever un défi. Ces dernières semaines, sur Facebook, ils sont nombreux à se lancer des défis de ce type. Une personne (déguisée, style carnavaleux...) publie une vidéo où on la voit se jeter à l'eau (froide) et elle lance un défi à d'autres personnes (des "nominés") qui doivent à leur tour relever le défi sous peine de devoir payer un resto... Et le petit jeu tourne ainsi via Facebook. 

C'est bon enfant, chacun joue le jeu (ou pas) sans contrainte, juste pour rire et sans doute le plaisir de "réaliser" un truc peu fou. Cela ressemble un peu au défi "Necknomination" (se filmer en train de boire une grande quantité d'alcool), en moins stupide et dangereux. « L'idée est venue de parents du Missouri, aux Etats-Unis, qui avaient organisé ce défi de se jeter dans l'eau froide pour récolter des fonds pour soigner leur bébé atteint d'un cancer, explique dans Nord-Littoral, Maureen, une Calaisienne qui participe au phénomène. Ça s'est ensuite propagé vers la Suisse, la Belgique, la Grande-Bretagne et la France ».

Le phénomène prend en tout cas de l'ampleur. Plusieurs groupes Facebook comptent des centaines de membres (surtout sur la Côte d'opale mais le phénomène se propage dans la région Nord Pas-de-Calais et est en réalité mondiale). Les vidéos publiées sont très nombreuses. Une Calaisienne, à l'origine d'un des groupes témoigne dans Nord-Littoral : « Ce qui est bien, c'est que ces défis sont à la portée de tous. Ma tante a 70 ans, elle l'a fait seule dans sa piscine. La seule limite d'âge : les jeunes enfants car c'est trop dangereux. En voici quelques unes publiées ces derniers jours." 
videodefifou

Défis a-priori sympathiques donc mais un pompier, cité par La Voix du Nord, rappelle tout de même quelques règles de prudence élémentaires : « Ces défis sont assez sympas sur le principe et nous ne demandons pas leur arrêt. Mais il faut bien se préparer à la baignade. Pour éviter toute hydrocution, il est nécéssaire d’entrer progressivement dans l’eau et de se mouiller la nuque et les épaules. »

Un étudiant lillois n'a pris aucun risque. Il a installé une piscine dans son appartement...

piscineappart

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réseaux sociaux