Cet article date de plus de 6 ans

Réforme territoriale: les réactions politiques à la fusion Picardie-Champagne-Ardenne

Un président de région Picardie "surpris", celui de Champagne-Ardenne plutôt favorable...Des élus de droite contre cette réforme territoriale...Petit tour d'horizon des réactions de nos politiques....
© France 3 Picardie

Le président du conseil régional de Picardie "surpris"


Claude Gewerc (PS) s'est dit lundi soir "très surpris" de la volonté de faire fusionner la Picardie et la Champagne-Ardennes. Une hypothèse "jamais évoquée" et qui n'était même pas sur la table le matin même, selon lui: "ce lundi matin encore, j'ai discuté avec le ministre de l'Intérieur de trois hypothèses: Normandie-Picardie, Picardie-Nord/Pas-de-Calais et Picardie-Champagne-Ardennes-Lorraine, cette dernière n'ayant pas ma préférence".

"Je suis très surpris. J'ai beaucoup de respect pour la Champagne, mais je ne comprends pas bien la cohérence", a déclaré M. Gewerc à l'AFP à propos du sort de sa région dans la nouvelle carte proposée par le président François Hollande,

"Il faudra que les personnes qui sont à l'origine de cette idée nous en explique les motifs. Le vivre ensemble pour les Picards et les Champenois, c'est ce qu'il y a de plus important. Quels sont les avantages, les inconvénients des regroupements proposés? Et il faudra voir comment les habitants de Picardie
et de Champagne-Ardennes peuvent se retrouver dans cette construction"
, a-t-il souligné


"Chiche", pour le président de la Région Champagne-Ardenne


Jean-Paul Bachy, le président Divers Gauche de la Région Champagne-Ardenne, semble plutôt favorable à cette fusion inattendue même s'il aimerait qu'un grand axe Nord-est soit également étudié:

 
 

Réaction de Jean-Paul Bachy



Un contentement que partage le député-maire PRG de Château-Thierry dans l'Aisne: Jacques Krabal se félicite de cette proposition de "super région":

 

 

La droite picarde vent-debout


Christophe Coulon, Président du groupe UMP à la région Picardie, s'insurge de cette réforme territoriale: même si'l reconnaît des points communs en matière d'éolien ou d'agro-industrie, il estime que les flux économiques entre les 2 régions sont inexistants:

Réaction de Christophe Coulon

La sénatrice-maire Ump de Beauvais, Caroline Cayeux, parle de coup d'état territorial: "Jamais dans l’histoire de notre pays un gouvernement n’aura eu un tel mépris des habitants de nos régions ! Je ne peux pas imaginer qu’une telle réforme puisse être dessinée par quelques personnes réunies dans le bureau du Président de la République (...).« Je demande à ce qu’un grand débat sur l’avenir de notre organisation territoriale ainsi qu’un référendum national soient organisés rapidement. En Picardie, les élus doivent se mobiliser et mettre en place très vite des « Etats généraux sur l’avenir de la Picardie » !", réclame-t-elle dans un communiqué.

Enfin, Eric Woerth, député-maire UMP de Chantilly (60) dénonce une réforme "bricolée" par le président de le République "tout seul dans son coin":


L'humour d'EELV


Mais la palme de la réaction revient sans aucun doute à Christophe Porquier: le vice-président Europe Ecologie Les Verts du Conseil Régional de Picardie a d'abord pris la chose avec un humour un brin cynique:







 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusion des régions politique