• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Réforme territoriale: les réactions politiques à la fusion Picardie-Champagne-Ardenne

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Un président de région Picardie "surpris", celui de Champagne-Ardenne plutôt favorable...Des élus de droite contre cette réforme territoriale...Petit tour d'horizon des réactions de nos politiques....

Par Jennifer Alberts

Le président du conseil régional de Picardie "surpris"


Claude Gewerc (PS) s'est dit lundi soir "très surpris" de la volonté de faire fusionner la Picardie et la Champagne-Ardennes. Une hypothèse "jamais évoquée" et qui n'était même pas sur la table le matin même, selon lui: "ce lundi matin encore, j'ai discuté avec le ministre de l'Intérieur de trois hypothèses: Normandie-Picardie, Picardie-Nord/Pas-de-Calais et Picardie-Champagne-Ardennes-Lorraine, cette dernière n'ayant pas ma préférence".

"Je suis très surpris. J'ai beaucoup de respect pour la Champagne, mais je ne comprends pas bien la cohérence", a déclaré M. Gewerc à l'AFP à propos du sort de sa région dans la nouvelle carte proposée par le président François Hollande,

"Il faudra que les personnes qui sont à l'origine de cette idée nous en explique les motifs. Le vivre ensemble pour les Picards et les Champenois, c'est ce qu'il y a de plus important. Quels sont les avantages, les inconvénients des regroupements proposés? Et il faudra voir comment les habitants de Picardie
et de Champagne-Ardennes peuvent se retrouver dans cette construction"
, a-t-il souligné


"Chiche", pour le président de la Région Champagne-Ardenne


Jean-Paul Bachy, le président Divers Gauche de la Région Champagne-Ardenne, semble plutôt favorable à cette fusion inattendue même s'il aimerait qu'un grand axe Nord-est soit également étudié:

 / ©
/ ©

 
 

Réaction de Jean-Paul Bachy



Un contentement que partage le député-maire PRG de Château-Thierry dans l'Aisne: Jacques Krabal se félicite de cette proposition de "super région":

 

 / ©
/ ©

 

La droite picarde vent-debout


Christophe Coulon, Président du groupe UMP à la région Picardie, s'insurge de cette réforme territoriale: même si'l reconnaît des points communs en matière d'éolien ou d'agro-industrie, il estime que les flux économiques entre les 2 régions sont inexistants:

Réaction de Christophe Coulon

La sénatrice-maire Ump de Beauvais, Caroline Cayeux, parle de coup d'état territorial: "Jamais dans l’histoire de notre pays un gouvernement n’aura eu un tel mépris des habitants de nos régions ! Je ne peux pas imaginer qu’une telle réforme puisse être dessinée par quelques personnes réunies dans le bureau du Président de la République (...).« Je demande à ce qu’un grand débat sur l’avenir de notre organisation territoriale ainsi qu’un référendum national soient organisés rapidement. En Picardie, les élus doivent se mobiliser et mettre en place très vite des « Etats généraux sur l’avenir de la Picardie » !", réclame-t-elle dans un communiqué.

Enfin, Eric Woerth, député-maire UMP de Chantilly (60) dénonce une réforme "bricolée" par le président de le République "tout seul dans son coin":

 / ©
/ ©

L'humour d'EELV


Mais la palme de la réaction revient sans aucun doute à Christophe Porquier: le vice-président Europe Ecologie Les Verts du Conseil Régional de Picardie a d'abord pris la chose avec un humour un brin cynique:

 / ©
/ ©






 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus