RC Lens : le rachat de Sheffield Wednesday par Hafiz Mammadov bientôt officialisé ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Fossurier
Hillsborough, le stade de Sheffield Wednesday.
Hillsborough, le stade de Sheffield Wednesday. © Mick Knapton / Creative Commons

Selon L'Equipe, Hafiz Mammadov, actionnaire majoritaire du RC Lens, a trouvé dimanche un accord avec l'actuel propriétaire de Sheffield Wednesday, pour racheter ce club anglais de 2e division.

Pour L'Equipe, l'affaire est entendue. Le deal se serait conclu dimanche soir autour de la table d'un restaurant londonien. Hafiz Mammadov, l'actionnaire majoritaire du RC Lens, se serait mis d'accord avec Milan Mandaric, propriétaire de Sheffield Wednesday, pour racheter ce club de 2e division anglaise. La transaction s'élèverait à environ 50 millions d'euros.

L'homme d'affaires azerbaïdjanais signerait ainsi son arrivée dans le football anglais, le plus médiatisé, populaire et lucratif au monde. Une annonce officielle pourrait tomber cette semaine.

Un joyau à "dépoussiérer"

Fondé en 1867, Sheffield Wednesday est l'un des plus anciens clubs du royaume, mais le dernier de ses quatre titres de champion d'Angleterre remonte... à 1930. Outre-Manche, on appelle ça un sleeping giant​, un géant endormi. Car si les Owls (les "Hiboux") restent très populaires (26 000 spectateurs en moyenne cette saison à domicile), ils n'ont plus évolué en Premier League depuis la saison 1999/2000. Ils ont même été relégués deux fois en League One (3e division) en 2003 et 2009, et ont frôlé la liquidation judiciaire en 2010 à cause d'une dette d'environ 30 millions d'euros.

Racheté par Milan Mandaric, grand spécialiste des acquisitions/reventes de clubs en difficulté (il a dirigé tour à tour Charleroi, l'OGC Nice, Portsmouth et Leicester City), Sheffield Wednesday a fini 16e cette saison en Championship (2e division), après un début de saison catastrophique. Pour monter en Premier League, il faudra obligatoirement étoffer l'effectif où l'on retrouve - pour l'anecdote - l'ex-Lensois Kamil Zayatte​. Selon L'Equipe, Hafiz Mammadov envisagerait de s'adjoindre les services de Chris Waddle, 53 ans, ex-attaquant de l'Olympique de Marseille et figure emblématique du club au début des années 90. Il avait conduit les Owls en finale de la Coupe d'Angleterre et de la Coupe de la League en 1993. Aujourd'hui consultant à la télévision, il pourrait être nommé manager. Un information à prendre avec des pincettes, car l'entraîneur actuel, Stuart Gray, garde le soutien supporters après avoir sauvé le club de la relégation. Waddle, en tout cas, habite toujours à Sheffield et vient régulièrement voir les matches des Bleu et Blanc.

Waddle SWFC
Mammadov envisagerait par ailleurs de moderniser le stade vieillissant d'Hillsborough, dont la dernière rénovation d'envergure remonte à l'Euro 1996.

Et le RC Lens dans tout ça ? 

Le challenge qui attend Hafiz Mammadov outre-Manche va nécessiter beaucoup d'argent. Depuis une dizaine d'années, le football anglais est devenu le terrain de jeu des milliardaires du monde entier et les dépenses explosent, même en deuxième division. "Pour la première fois depuis 12 ans, les coûts salariaux ont dépassé les recettes en Championship", s'alarme le cabinet d'audit Deloitte dans son dernier rapport sur les finances des clubs anglais. "Le ratio masse salariale/recettes a atteint un taux record de 106 % et nous avons enregistré des pertes records de 241 millions de £ (presque 300 millions d'euros)". La saison dernière, le club de Bolton affichait une masse salariale de 45 millions d'euros sans parvenir à décrocher l'un des trois tickets pour la Premier League. C'est 9 fois plus que la masse salariale (encadrée) du RC Lens cette saison en Ligue 2 !

Dans cette course à l'"armement", Hafiz Mammadov aura-t-il encore beaucoup d'argent à investir chez les Sang et Or ? Pour l'instant, l'actionnaire joue son rôle et assume ses responsabilités à Lens : la semaine dernière, il s'est déplacé en personne pour apporter les garanties financières exigées par la DNCG , l'instance de régulation du football français. Selon Gervais Martel, le Racing disposera la saison prochaine d'un budget de 40 à 45 millions d'euros, ce qui devrait le placer économiquement dans le top 10 de la Ligue 1.  
Mammadiv DNCG
Selon L'Equipe, Hafiz Mammadov ne souhaiterait pas se désengager du club artésien "à court terme". Mais après ? La semaine dernière, plusieurs médias azerbaïdjanais affirmaient que l'homme d'affaires entendait revendre ses parts. Selon Rekord.az, il souhaiterait passer le relais à son compatriote Ibrahim Ibhrahimov, patron du groupe Avesta, engagé dans plusieurs projets immobiliers d'envergure en Azerbaïdjan. Un "accord verbal" aurait été passé mais l'intéressé a démenti cette information, d'après un autre site SportInfo.az.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.