Bailleul : une friterie de la Grand'Place incendiée sur fond de polémique

La friterie bailleuloise incendiée la nuit dernière. / © Compte Twitter d'Adrien
La friterie bailleuloise incendiée la nuit dernière. / © Compte Twitter d'Adrien

Une friterie très connue de la Grand'Place de Bailleul a brûlé cette nuit. Sur fond de polémique sur l'emplacement des baraques dans le centre-ville...

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

L'incendie de la Friterie Bailleuloise s'est déclarée peu après 4h du matin. "Un feu de poubelle qui s'est propagé à la friterie", selon la police de Bailleul qui se refuse à en dire plus pour l'instant. "Nous avons une idée précise de ce qui s'est passé mais l'enquête est en cours. Nous ne pouvons pas communiquer."

Selon les propriétaires joints par téléphone, la friterie n'est pas réparable, elle devra être rasée complètement. "Elle est sur des roulettes. On va devoir l'enlever tout simplement". Abattus, les propriétaires de cette institution bailleuloise refusent d'en dire beaucoup plus : "Tout ce qu'on sait, c'est qu'il y a 20 personnes au chômage. Là, on est dans les papiers, les assurances... On ne va pas parler à tort et à travers. On va laisser faire la police."

Polémique

Incendie volontaire ? Accident ? Impossible de le dire précisément pour l'instant. Ce qui intrigue les Bailleulois, c'est que cet incendie intervient en pleine polémique sur les friteries de la Grand'place. Il y en a deux, qui font partie du paysage : "La friterie des Flandres" et "La friterie Bailleuloise".

Elles ont fait parler d'elles récemment à cause d'une déclaration du nouveau maire Marc Deneuche. Il souhaite revoir la configuration de la Grand'Place. Selon La Voix du Nord, il "estime que l’emplacement de la Friterie des Flandres, à deux pas du beffroi classé monument historique, n’est pas le plus judicieux." Dans un courrier aux propriétaires de la Friterie des Flandres, il a écrit : « Si je ne m’oppose pas à la cession du fonds de commerce, je ne peux pour autant me prononcer favorablement quant à une subsistance à long terme des friteries dur la Grand-place de Bailleul. »

Or, ces propriétaires veulent vraiment vendre leur friterie. Mais sans garantie de son emplacement, cette baraque vaut forcément moins cher. « Nous sommes coincés avec cette friterie qui est devenue un boulet », affirme le propriétaire qui a publié une annonce sur le Bon Coin, avec un prix "bradé". "Nous espérons donner à notre friterie-rôtisserie une nouvelle vie hors de Bailleul (si vous voulez y rester voir avec Monsieur le Maire)", peut-on lire sur l'annonce.

 / © Capture d'écran Leboncoin.fr
/ © Capture d'écran Leboncoin.fr

L'autre friterie, celle qui a brûlé, ne serait pas concernée par le souhait du maire, car plus éloignée du Beffroi. La coïncidence de ces deux événements (polémique + incendie) pose donc question aux Bailleulois. Pour l'instant, aucun élément ne permet pourtant de lier les deux choses. Sur Twitter, d'autres évoquent la coïncidence avec le match Belgique-Algérie. 

Sur le même sujet

Les + Lus