• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Main Square Festival : 10 ans dans le rétro en vidéos et photos

Muse, Coldplay, Indochine, Placebo, Radiohead, Black Eyed Peas, Depeche Mode, Sting,.. le Main Square a convié à Arras quelques unes des plus grandes stars, d'abord sur la Grand' Place puis à la Citadelle. En 10 ans, le festival artésien s'est imposé comme un événement musical majeur en France. 

Par Yann Fossurier

Le Main Square - "Grand' Place" ou "place principale" en anglais - a débuté modestement en 2004 par un simple concert de Placebo organisé dans le centre-ville d'Arras. Dix ans plus tard, c'est devenu un festival majeur en France et même en Europe. Cette année, il devrait accueillir plus de 130 000 spectateurs à la Citadelle, où il a élu domicile depuis 2010. Depuis sa création, le Main Square a fait défiler quelques uns plus grandes stars de la musique à Arras. Son histoire a aussi été marquée par des polémiques, des bras de fer en coulisses... retour sur une décennie festivalière. 

2004 : Placebo ouvre le bal

Main Square Festival 2004

En juillet 2004, ça ne s'appelle pas encore le Main Square et ce n'est pas encore un festival. Cette première édition est en fait un concert en plein air de Placebo, organisé par la productrice France Leduc, dans le décor somptueux de la Grand' Place d'Arras. La première partie est assurée par un groupe rock nordiste, Gomm (aujourd'hui dissous). 15 000 spectateurs assistent aux 3 heures de spectacle. Du côté de la mairie d'Arras, on ambitionne déjà - à terme - de concurrencer les Eurockéennes de Belfort qui se déroulent au même moment dans l'est de la France.

L'affiche : Placebo, Gomm.
Placebo MSF 2004


2005 : un ticket pour deux

Main Square Festival 2005

L'édition 2005 ressemble en tout point à la précédente - même date, même décor, mêmes tarifs - sauf que l'organisation a été confiée à une autre société de production. Du coup, elle n'est pas considérée officiellement comme une édition du Main Square. Deux têtes d'affiche sont au programme : les Français de Kyo​, qui surfent encore sur le succès de leur tube Le Chemin, et le groupe pop/punk canadien Sum 41. Les Armentiérois de BP Zoom assurent quant à eux la première partie. Le public, lui, est moins nombreux que l'année précédente : 9 000 spectateurs seulement assistent aux concerts sur la Grand' Place. 

L'affiche : Kyo, Sum 41, BP Zoom.
Kyo MSF 2005


2006 : le Main Square devient un festival

Main Square Festival 2006

En 2006, France Leduc Production reprend en main les concerts de la Grand' Place qu'elle transforme en véritable festival sur deux soirées. L'événement prend l'appellation "Main Square Festival". Deux grosses pointures de la scène pop internationales sont conviées : Depeche Mode et Muse. Avec 45 000 spectateurs au total, le festival arrageois franchit un cap important dans sa jeune histoire.  
 
L'affiche :
Depeche Mode, Muse, Goldfrapp, The Kooks, Second Sex.
Muse au Main Square 2006


2007 : Indochine première

Main Square Festival 2007

La formule sur deux jours qui a bien marché en 2006 est reconduite l'année suivante. Cette fois, l'organisation mise sur du made in France avec Indochine (la bande à Sirkis reviendra 6 ans plus tard), Air et Tryo​. Le public est un peu moins nombreux (35 000 personnes), mais peu importe. En coulisses, les discussions vont bon train entre France Leduc Production et Herman Schueremans, patron de Live Nation en Belgique et organisateur du prestigieux Rock Werchter, qui cherche un site dans le Nord Pas-de-Calais pour produire un "festival bis", avec lequel il pourra partager une partie de son affiche...   

L'affiche : Indochine, Tryo, Ayo, Air, Peter von Poehl, The Sunshiners.
Indochine MSF 2007


2008 : la magie Radiohead

Main Square Festival 2008


L'édition 2008 marque une nouvelle étape dans l'histoire du Main Square : il s'étend sur trois jours et est adossé désormais à un géant mondial de la production de spectacle, Live Nation. Grâce aux liens noués avec le festival belge du Rock Werchter qui se tient le même week-end, le festival arrageois a les moyens désormais d'attirer plusieurs gros calibres internationaux comme The Chemical Brothers et Radiohead qui va livrer un show magnifique et envoûtant sur la Grand'Place. Mika, les BB Brunes et une dizaine d'autres groupes et artistes sont également de la partie. Le Main Square devient une grosse machine, ce qui n'est pas sans créer quelques tensions avec les riverains et les commerçants de la Grand' Place contraints, par exemple, de vendre uniquement la bière partenaire du festival. Le succès est au rendez-vous avec plus de 60 000 spectateurs présents. Cette année là, Live Nation proposera également deux "extras" sur la Grand' Place en dehors du festival : un concert de Céline Dion le 7 juillet, dans la foulée du Main Square, et un autre de Metallica, un mois plus tard, sous le label "Rock en France".
    

L'affiche : Radiohead, Mika, The Chemical Brothers, Underworld, The Kooks, Sigur Ros, The Dø, BB Brunes, Vampire Weekend, Justice, Boys Noize, The Hoosiers, The Wombats, 2 Many DJ's, Panic! At The Disco, Digitalism.

Radiohead MSF 2008


2009 : année polémique

Main Square Festival 2009


Le Main Square a connu une croissance fulgurante, ce qui n'est pas sans inquiéter certains acteurs culturels locaux qui voient en Live Nation "le loup dans la bergerie". Une vingtaine de responsables de salles de spectacle du Nord Pas-de-Calais se mobilisent contre les subventions publiques allouées au festival arrageois qui reste l'un des plus chers de France : 175 euros le pass 4 jours pour cette édition 2009. Il faut dire que l'affiche cette année là en impose avec Coldplay, Lenny Kravitz, Kanye West, Katy Perry, Lily Allen, Gossip, Duffy, Franz Ferdinand, Amy McDonald... mais les places vont avoir beaucoup de mal à se vendre. A quelques jours du coup d'envoi, l'organisation lancera une énorme ristourne à -40% sur le billet d'entrée, ce qui fera hurler ceux qui avaient payé le prix fort des semaines, voire des mois auparavant. 80 000 spectateurs assisteront à ce dernier Main Square organisé sur la Grand' Place.      

L'affiche : Coldplay, Lenny Kravitz, Kanye West, Katy Perry, Placebo, Lily Allen, Moby, Kaiser Chiefs, The Ting Tings, Gossip, Franz Ferdinand, Bloc Party, Phoenix, Amy McDonald, Duffy, Birdy Nam Nam, M.Ward, Ghinzu, Yuksek, Boys Noize, Crookers, Justin Nozuka, Michael Franti, Expatriate, Ace Out.
Lily Allen MSF 2009

2010 : déménagement à la Citadelle

Main Square Festival 2010


C'est l'année du changement. A l'étroit sur la Grand' Place d'Arras, le Main Square déménage à la Citadelle construite au XVIIe siècle par Vauban pour le compte de Louis XIV (le site sera classé UNESCO en 2012), laissée libre par le 601e régiment de circulation routière. Les commerçants arrageois du centre-vile ne sont pas contents. Côté organisation, France Leduc, la créatrice du festival, est mise à l'écart par Live Nation, à la veille du coup d'envoi de l'édition 2010. A la Citadelle, le Main Square dispose désormais de deux scènes et peut accueillir deux fois plus de monde : 110 000 billets sont vendus pour les trois jours de concerts, avec pour têtes d'affiche les Black Eyed Peas, David Guetta, Pearl Jam, Rammstein, Ben Harper, P!nk, -M- et Jamiroquai. A noter que la semaine suivante, Live Nation proposera un joli "bonus" à la Citadelle avec un concert de Prince qui attirera 22 000 fans.

L'affiche : Black Eyed Peas, David Guetta, Jamiroquai, Pearl Jam, Rammstein, Ben Harper, P!nk, -M-, Gossip, Stereophonics, Phoenix, Skip The Use, La Roux, Pony Pony Run Run, Julian Casablancas, Yeasayer, Lily Wood and the Prick, Vitalic, APM0001, Florence and The Machine, Angus & Julia Stone, Bloody Beetroots, Taylor Hawkins and the Coattail Riders, Delphic, Patrick Watson, Gomez, Something a la Mode, Curry & Coco, Coheed and Cambria, Gush, TV Glory, The Bewitched Hands, Karavage, Spaceship Operatorz, Zoe.

MSF 2010 BEP

 

2011 : un best of pop et rock

Main Square Festival 2011


Pour sa 2e édition à la Citadelle, le Main Square concocte l'une des plus belles affiches pop et rock de sa jeune histoire avec de nouveau Coldplay, mais aussi Arcade Fire, PJ Harvey, Linkin Park, Bruno Mars, Portishead, Limp Bizkit, Queens of the Stone Age, Kasabian, Shaka Ponk et bien d'autres. Le festival arrageois accueille cette année là 100 000 spectateurs. Après les polémiques des dernières années, l'image du Main Square commence à s'améliorer. Le journal Le Monde salue "l'ambiance bon enfant d'un rassemblement qui progresse en convivialité et en fréquentation".

L'affiche : Coldplay, Arcade Fire, Linkin Park, Portishead, Moby, Bruno Mars, The Chemical Brothers, Queens Of The Stone Age, PJ Harvey, Limp Bizkit, The National, Shaka Ponk, Kaiser Chiefs, Martin Solveig, Kasabian, Underworld, Two Door Cinema Club, Eels, Selah Sue, Elbow, White Lies, Yodelice, The Gaslight Anthem, Triggerfinger, Charles Bradley, The Pretty Reckless, Rival Sons, Beady Eye, Magnetic Man, Jimmy Eat World, Warpaint, Cold War Kids, Fleet Foxes, Julian Perretta, Tame Impala, Aloe Blacc, Puggy, Jenny & Johnny, Everything Everything, I Blame Coco, The Shoes, Evaline, Welling Walrus, Mai, Manceau.
Coldplay MSF 2011

2012 : marée basse

Main Square Festival 2012


L'édition 2012 est un flop. Seulement 75 000 spectateurs viennent assister aux concerts sur les trois jours. L'affiche est pourtant de qualité avec Pearl Jam, Simple Minds, Blink 182, Garbage, Metronomy, Shaka Ponk, The XX et Skip The Use mais elle n'est pas assez fédératrice, trop axée pop et rock indépendant. Beaucoup de ces artistes sont programmés au même moment au Rock Werchter en Belgique, mais leur popularité n'est pas du tout la même de part et d'autre de la frontière. 

L'affiche : Pearl Jam, Kasabian, Editors, Simple Minds, Blink 182, Garbage, Metronomy, X, Incubus, The XX, Shaka Ponk, Justice, Florence and the Machine, Skip The Use, The Kooks, The All-American Rejects, The Subways, Within Temptation, Etienne de Crécy, The Maccabees, Birdy Nam Nam, Wiz Khalifa, Chase and Status, Revolver, Noah and the Whale, Miles Kane, Ben Howard, Brigitte, Miyavi, Izia, M83, Michael Kiwanuka, Greenshape, Stuck in The Sound, The Rapture, Beat Assailant, Electric Guest, The Mars Volta, The Young Professionals, Lolito, La Moustache de Martin-Pinpin, Girl's Toys.
Aftermovie MSF 2012
Metronomy MSF 2012


2013 : un nouveau souffle 

Main Square Festival 2013


Après l'échec de l'édition 2012, le Main Square rectifie le tir en abaissant ses tarifs (115 euros le pass 3 jours contre 135 l'année précédente) et en misant sur des têtes d'affiche populaires et consensuelles, suivies par des nombreux fans : Indochine, Sting, Green Day, 30 Seconds To Mars... le jeune public est de retour, la météo au beau fixe et la barre des 100 000 spectateurs de nouveau atteinte. En coulisses, le festival arrageois s'émancipe de son "grand frère" du Rock Werchter, avec lequel il continue néanmoins de partager une bonne partie de son affiche. Herman Schueremans, le patron du festival belge, n'est plus impliqué dans Live Nation France Festival, la structure organisatrice du Main Square qu'il avait créée 5 ans plus tôt avec France Leduc.

L'affiche : Indochine, Sting, Green Day, The Prodigy, 30 Seconds To Mars, Stereophonics, Archive, Bloc Party, C2C, The Hives, Biffy Clyro, Saez, Lou Doillon, Asaf Avidan, Puggy, Volbeat, Rival Sons, Local Natives, Twin Forks, Mike and The Mechanics, Charles Bradley, Netsky, Madeon, Wax Tailor, Enter Shikari, dEUS, Kendrick Lamar, Alt-J, La Femme, Haim, Of Monsters and Men, Left Boy, Balthazar, Kodaline, Feini-X-Crew, Starvage, Candide, Klink Clock.
Aftermovie MSF 2013

Ce contenu n'est plus disponible

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

suivez tout le Main Square Festival

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus