RC Lens : Martel "comprend Kombouaré"

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Nord Pas-de-Calais web
Gervais Martel, président du RC Lens, en conférence de presse à Arras ce vendredi.
Gervais Martel, président du RC Lens, en conférence de presse à Arras ce vendredi. © Anthony Blondeau

Gervais Martel, en conférence de presse, a affirmé qu'il comprenait l'attitude de son entraîneur Antoine Kombouaré, qui a décidé de ne pas assurer l'entraînement du RC Lens tant que le club n'est pas assuré de jouer en Ligue 1. 

Un de ses salariés n'a pas repris le boulot mais Gervais Martel ne lui en veut pas. Le président du RC Lens a affirmé qu'il comprenait la décision d'Antoine Kombouaré de ne pas reprendre l'entraînement avec l'équipe sang et or ce lundi : « Il m’avait prévenu dès le stage à Marbella qu’il ne voulait pas recommencer avec du retard, a-t-il indiqué en conférence de presse. Il ne comprend pas tout ce qui se passe. Je ne coopte pas sa décision. On le voit en photo en train de jouer au golf, je ne vais tout de même pas l’obliger à faire du tricot ou à colorier lorsqu’il n’est pas au club. Il ne se passe pas une journée sans l’avoir trois ou quatre fois au téléphone. (...) Il parle beaucoup avec ses adjoints qui ont finalement l’habitude de travailler de la sorte puisque cela s’est déroulé de la même façon l’an passé. Maintenant, nous sommes dans l’attente de joueurs et il n’y a pas mort d’homme. Antoine, c’est aussi son caractère qui a permis à Lens de remonter en L1. C’est mon fonctionnement, je l’ai accepté et cela ne vous regarde pas. »

Mardi, Antoine Kombouaré avait expliqué son absence : "Si le club reste en Ligue 2, ça ne m'intéresse pas", a-t-il déclaré. Le RC Lens a été maintenu en Ligue 2 par la DNCG en raison d'un dossier jugé incomplet sur le plan financier mais aussi sur le plan technique (quel stade pour remplacer Bollaert ?). 

Où en est le dossier DNCG ?

Gervais Martel, en conférence de presse s'est voulu rassurant en indiquant que l'argent attendu d'Azerbaïdajan est arrivé : "Aujourd’hui, le virement en provenance d’Azerbaïdjan a été fait, tout est clair !" Reste la question du stade et là ce n'est toujours pas clair. La répartition entre les 3 stades "choisis" (Stade du Hainaut, Stade de France, Stadium Lille Métropole) n'est pas encore définie. Et c'est cette répartition et son coût que la DNCG exige : «Je comprends les élus mais ils ne sont pas en mesure de me dire combien de rencontres nous pourrons y jouer car le VAFC, qui j'espère va s'en sortir, a interjeté appel auprès de la DNCG (le 8 juillet à 9h30). Et j'ai lu qu'il y avait M. Majax, euh M. Dayan, à son chevet. Si VA revient en L2, cela n'a pas la même incidence sur l'utilisation du stade. La seule certitude, c'est que nous jouerons dans trois endroits, au Stadium Nord de Villeneuve-d'Ascq (à priori une seule fois lors des matches allers), au Stade de France (contre le PSG, l'OM et le LOSC) et au Stade du Hainaut. Et je ne vous dis pas les difficultés liées aux autorisations de la Préfecture (du Nord) si nous jouons en même temps avec le LOSC qui évoulera dans son Stade Pierre-Mauroy.»

Et le mercato ?

Gervais Martel a profité de cette conférence de presse pour annoncer Marcel Tisserand et Alphonse Aréola, seront encore prêtés cette saison au RC Lens. 4 ou 5 joueurs pourraient arriver dès que la situation est réglée avec la DNCG; Une audience est prévue le "9 ou 10 juillet". 

 



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.