• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

RC Lens : Martel annonce que “les 10 millions de Mammadov n'arriveront jamais”

Gervais Martel, président du RC Lens, a annoncé dans Stade 2 qu'Hafiz Mammadov ne verserait pas les 10 millions d'euros demandés par la DNCG pour valider le budget Ligue 1. 

Par @F3nord

Selon Gervais Martel, « Hafiz Mammadov est très vexé, il estime qu’il a donné 20 millions d’euros l’an passé, qu’il a prouvé sa crédibilité. Du coup, il a décidé de ne pas les verser en avance et plutôt de les virer petit à petit tout au long de la saison. Le fonctionnement de la DNCG ne correspond pas à son fonctionnement. » 

Après avoir avancé, qu'un jour férié en Azerbaïdjan (la fête des Armées, le 26 juin) avait retardé le fameux virement des 10M€, puis, avoir expliqué qu'un changement de banque du RC Lens ou une erreur dans le numéro IBAN avaient fait capoter le virement, Gervais Martel a donc changé de version.  

« Il y a très peu de clubs français qui avancent les fonds avant le début de leur saison. On va d’abord saisir le CNOSF dès lundi pour avoir une conciliation avec la Fédération Française de Football. On a modifié notre budget en fonction de ces 10M€ qui ne vont pas arriver, de manière qu’il n’y ait aucun déficit structurel mensuel, et qu’on puisse confirmer notre place en Ligue 1 qu’on a acquise sur le terrain. (…) Je me suis battu depuis deux ans avec tout le peuple lensois, avec mes joueurs et mon entraîneur pour remonter en Ligue 1, ce n’est pas pour que le club redescende en Ligue 2 aujourd’hui. Je suis persuadé que tout cela va s’arranger, parce qu’on est une institution propre du football français ", a-t-il indiqué pour expliquer la position de Mammadov. "Je suis persuadé que tout va s’arranger car on est une institution forte dans l’image du football français et surtout dans la réalité car nous avons un centre de formation fabuleux, les meilleurs supporters de France, un stade retenu pour l’Euro 2016… Il y a beaucoup d’arguments ! »

Décision du CNOSF cette semaine

Un grave contretemps ? Pas forcément  car le président du RC Lens a, dans le même temps, que quelques investisseurs allaient amener de l'argent pour augmenter le budget qu'il présentera au CNOSF : "Financièrement, on assume. On va diminuer nos charges." Le budget présenté devrait donc se situer autour de 38 millions d'euros au lieu des 48 prévus si Hafiz Mammadov avait versé les 10 millions d'euros. Gervais Martel va saisir le CNOSF dès ce lundi. Il estime son dossier assez solide pour être présenté devant la conférence des conciliateurs de cette instance. Si celle-ci, qui émettra un avis consultatif, retoque le dossier, le RC Lens pourra alors encore se tourner devant le tribunal administratif.

Sur Kombouaré, absent des terrains d'entraînement, Gervais Martel a été lapidaire : « Ce n’est pas le sujet ". Rappelons que l'entraîneur lensois a conditionné son retour au maintien en Ligue 1 du RC Lens. Est-ce si sûr ? La réponse du président lensois laisse planer le doute. 

Mammadov n'a pas racheté Sheffield...

Dans Stade 2, Gervais Martel a également affirmé qu'Hafiz Mammadov n'a pas «racheté le club de Sheffield Wednesday. Il a toujours dit que Lens était le premier club sur lequel il agit en tant qu'actionnaire.» L'homme d'affaires azerbaïdjanais a pourtant publié plusieurs communiqués tendant à prouver le contraire. 

Réaction des supporters du RC Lens

Entre optimisme, fatalisme et colère, les supporters ne sont pas unanimes quant à la façon de réagir aux propos de Gervais Martel. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus