Mehdi Nemmouche, le tueur de Bruxelles, geôlier des ex-otages français en Syrie ?

© MaxPPP
© MaxPPP

Selon le journal Le Monde, le Nordiste Mehdi Nemmouche, auteur présumé de la tuerie du Musée Juif de Bruxelles le 24 mai, est également soupçonné d'avoir été l'un des geôliers des journalistes français qui ont été retenus en otage en Syrie.  

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

Mehdi Nemmouche aurait été l'un des geôliers des otages occidentaux détenus par l'Etat Islamique (EI) en Syrie, révèle ce samedi le journal Le Monde sur son site internet. Le Nordiste, âgé de 29 ans, qui a grandi à Roubaix et Tourcoing, est accusé du quadruple assassinat commis au Musée Juif de Bruxelles, le 24 mai dernier, un crime qui lui a valu d'être extradé en Belgique le 29 juillet.

Selon Le Monde, certains des ex-otages journalistes français, libérés le 20 avril, ont identifié Mehdi Nemmouche comme l'un de leurs geôliers lorsqu'ils étaient prisonniers en Syrie. "Si certains évoquent "une possibilité", d'autres affichent une plus grande certitude", précise le quotidien. Depuis leur remise en liberté, Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres sont régulièrement consultés par les services secrets français de la DGSI et de la DGSE.

Mehdi Nemmouche aurait également été l'un des geôliers de James Foley, le journaliste américain exécuté par l'Etat islamique le 20 août, qui était l'un des co-détenus des quatre otages français.

A lire aussi

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus