Cet article date de plus de 6 ans

LOSC : des supporters du FC Nantes appellent à boycotter le match de dimanche

Selon 20 Minutes, la Brigade Loire, principal groupe de supporters du FC Nantes, appelle à boycotter le match de Ligue 1, dimanche, contre le LOSC, au Stade Pierre-Mauroy. Ils veulent dénoncer "le délire sécuritaire" des dirigeants lillois.
© MaxPPP
Dimanche, le LOSC affronte à 14 heures le FC Nantes, au Stade Pierre-Mauroy, dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1. Mais chez les Canaris, les supporters pourraient boycotter ce déplacement chez les Dogues. "On va envoyer un communiqué dans les heures à venir pour appeler au boycott", a déclaré à 20 Minutes Romain Gaudin, porte-parole de la Brigade Loire, le principal groupe de supporters nantais.

Ce même porte-parole dénonce "le délire sécuritaire" du LOSC, notamment les modalités de vente des billets, qui contraignent tous les supporters nantais ayant fait une réservation à se présenter dimanche, dès midi, à un point de rendez-vous précis déterminé par le club et la police. Ce point de rendez-vous n'est autre que l'aire d'autoroute de Phalempin, sur l'autoroute A1, au sud de Lille. "La présentation du mail de confirmation de commande sera alors exigée", a indiqué le LOSC. "Déjà l’année dernière, on n’a pas oublié ce qu’il s’est passé là-bas", rappelle Romain Gaudin. "On avait patienté un certain temps dans des bus avant le match dans un sous-sol. On ne voyait pas la lumière du jour. Puis après, on avait subi une double fouille avec un chien qui nous reniflait. (...) On était entré ensuite dans l’enceinte du stade alors que le match avait débuté depuis 20 minutes".

Ces règles draconiennes, le LOSC les assume, par la voix de son directeur général adjoint, Frédéric Paquet. "Ce sont des conditions valables pour tous les clubs et qui sont demandées par la préfecture de police et soutenues par le LOSC", s'est-il justifié auprès de 20 Minutes. "En plus, ça s’est mal passé la saison dernière avec les supporters de Nantes. On a eu des problèmes de comportement: des gens qui ont cassé des sièges dans le stade plus une mauvaise évaluation du nombre de supporters annoncés."

En avril dernier déjà, les supporters nantais en déplacement à Valenciennes s'étaient plaints d'avoir été bloqués plusieurs heures sur un parking du Stade du Hainaut, avant le début du match.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc fc nantes football sport