• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Immigration : un “groupe de défense des routiers” menace de bloquer le port anglais de Douvres

Arrivée de véhicules sur le port anglais de Douvres. / © MaxPPP
Arrivée de véhicules sur le port anglais de Douvres. / © MaxPPP

Un groupe baptisé "Support the Calais to Dover Truckers" appelle sur Facebook à manifester ce samedi à Douvres et à bloquer le port anglais pour défendre les routiers "constamment attaqués par les clandestins". Un mouvement aux mots d'ordre explicitement xénophobes.

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

Le groupe Facebook s'appelle "Support the Calais to Dover Truckers" ("Soutien des routiers qui font Calais-Douvres" en français) . A première vue, il a été créée pour exprimer et relayer le ras-le-bol des chauffeurs routiers "qui sont constamment attaqués par des clandestins et verbalisés pour leur entrée illégale en Grande-Bretagne". La loi britannique, pour dissuader les passeurs, prévoit en effet une amende de 2000£ (environ 2500 euros) par migrant découvert dans un chargement. Certains ont même du emprunter de l'argent à la banque pour payer leurs amendes.

Ce groupe appelle samedi prochain à une manifestation à Douvres, à 13h (heure anglaise) et même au blocage du port anglais. "De ce qu'on a pu comprendre, ils vont chercher à utiliser des poids lourds pour bloquer le Port de Douvres, ce qui peut potentiellement causer des grosses perturbations", a expliqué à la BBC Natalie Chapman, porte-parole de l'Association pour le Transport de Fret (FTA), qui représente les transporteurs britanniques mais qui prend ses distances avec cette initiative. "Nous comprenons complètement la frustration des chauffeurs qui ont le sentiment d'être des boucs-émissaires dans cette situation désespérée. Cependant, nous ne pensons pas que ce soit la meilleure façon de résoudre ce problème".

Mots d'ordre xénophobes

D'autant que les mots d'ordre de cette manifestation, explicitement xénophobes, dépassent les seuls soucis des chauffeurs routiers. Il s'agit aussi, selon un message posté sur la page Facebook du groupe, "d'empêcher les terroristes de l'Etat islamique de rentrer dans le pays, d'empêcher Ebola d'arriver dans le pays, d'empêcher des criminels non contrôlés d'entrer", mais aussi "les violeurs et les agresseurs d'enfants". Cette manifestation doit "montrer au gouvernement que vous êtes mécontents de l'immigration non contrôlée" et "mécontents d'appartenir à l'Union Européenne qui impose à notre pays ses droits de l'homme de pacotille". Tout un programme...   

Le groupe se prévaut par ailleurs du soutien, en France, de "Sauvons Calais", un collectif controversé d'extrême-droite qui fait l'objet d'une enquête du parquet de Boulogne pour "propos racistes et incitation à la haine raciale", à la suite d'une manifestation houleuse qui s'est tenue à Calais le 7 septembre dernier.

Concernant la manifestation de samedi à Douvres, la police locale a d'ores et déjà prévenu qu' "une obstruction volontaire" de la route était illégale. "Le rôle premier de la police du Kent sera de faciliter une manifestation légale et pacifique tout en assurant la sécurité publique", a indiqué un porte-parole à la BBC.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus