Infanticide à Noyelles-lès-Vermelles : un père poignarde son fils de 11 ans pendant son sommeil

Publié le Mis à jour le
Écrit par @f3nord avec Didier Pithon

Dans la nuit de samedi à dimanche, un habitant de Noyelles-Les-Vermelles dans le Bassin minier a poignardé son fils de 11 ans de plusieurs coups de couteau. Les secours arrivés sur place n'ont pas pu réanimer le corps sans vie de l'adolescent. Le père est en garde à vue. 

Il était près de minuit, dans la nuit de samedi à dimanche. Un père de famille de 43 ans, divorcé, appelle les secours pour se dénoncer : il aurait tué son fils de 11 ans à son domicile de Noyelles-lès-Vermelles.



Les secours dépêchés sur place - pompiers et médecins du SMUR - ne peuvent que constater le décès de l'adolescent, mort de "neuf coups de couteaux, dont deux dans le coeur", a indiqué M. Alloy, substitut du procureur au tribunal de Béthune.



Il dit avoir entendu des voix qui lui ont dit de poignarder son fils" 



Le père a rapidement été pris en charge par les policiers de Béthune et placé en garde à vue. Interrogé sur les raisons de son geste, l'homme a déclaré "avoir entendu des voix qui lui ont dit de poignarder son fils", toujours selon le substitut du procureur. 



Dans l'immédiat, aucun antécédent psychiatrique ne lui était connu. Une expertise a été ordonnée, afin de déterminer si le père de famille était pénalement responsable de ses actes.



Un homme généreux et investi dans des associations caritatives

Dans le quartier populaire où vivait l'homme et son enfant, c'est la consternation. Les voisins rencontrés parlent unanimement d'un homme très serviable, qui donnait son temps aux Restos du coeur et à diverses associations caritatives.

Un homme qui selon un voisin "faisait tout pour son fils", qu'il élevait "seul depuis le départ de sa mère peu après sa naissance." Selon ce voisin, le père de famille venait de refaire la chambre de son fils et de lui acheter un chien, rien ne pouvait laisser présager un tel drame.

Il l'avait encore vu ces derniers jours, il lui avait parlé de son désir d'aider encore plus les autres, et devait démarrer un nouveau travail demain lundi.



durée de la vidéo: 01 min 20
Didier Pithon & Patrick Duluc

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité