• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Valenciennes : l'Opérabus à la rencontre de ceux qui sont éloignés de l'opéra

© France TV
© France TV

Il y a un an, Transvilles, les transports urbains valenciennois, séduit par le projet, offraient un vieux véhicule à l'association. Depuis, 50 bénévoles ont retroussé leurs manches pour le transformer en un vrai beau lieu de spectacle qui, cerise sur le gâteau, a une très belle acoustique !

Par @F3nord

Première répétition pour les artistes d'Harmonia Saca, dans ce qui est probablement la plus petite salle d'Opéra de France. Dorures, peintures, loges : rien ne manque dans ce mini-théâtre à l'italienne comme le montre ce reportage de Claire Chevalier et Bertrand Théry. 
Valenciennes inaugure l'Opérabus

Camille Dupont, violoncelliste, estime que : "C'est magnifique, c'est complètement dépaysant, on se rend pas compte qu'on est dans un bus". Capucine Meens, chanteuse : "C'était une des questions, voir comment ça allait sonner. En fait c'est très agréable. C'est doux, comme un cocon, ça sonne super !"

29 places pour des adultes, 50 pour des enfants, une scène pouvant accueillir 4 musiciens : la petite folie imaginée par Yannick Lemaire est aujourd'hui une réalité. Qui va bientôt partir à la rencontre de ceux pour qui il a été créé…

Yannick Lemaire : "l'objectif c'est d'apporter la culture et les concerts partout où il y a peu de lieux, aller rencontrer les gens éloignés géographiquement ou socialemement de l'opéra, dans des quartiers parfois très proche de chez nous…"

Les premiers concerts sont prévus pour janvier 2015.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Avec Arnaud Ducoudré, directeur d'antenne Sanef 107.7

Les + Lus