• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Dunkerque : vive émotion après la mort d'Hugo, tué par un palet de hockey

Emotion devant la patinoire de Dunkerque / © JM Vasco
Emotion devant la patinoire de Dunkerque / © JM Vasco

Hugo était licencié au club de Hockey de Dunkerque, dans la catégorie moins de 9 ans. Son accident suscite une grande émotion. Devant la patinoire, de nombreuses personnes sont venues se recueillir.

Par Avec AFP

Dans l'après-midi, jusqu'à près de 400 personnes, dont beaucoup d'enfants, se sont rassemblées à l'entrée de la patinoire dunkerquoise restée fermée afin de déposer des fleurs et de se recueillir. Anonymes, sympatisants, membres du club de hockey, élus...se sont recueillis devant une photo de l'enfant, apportant roses blanches, peluches ou bougies. L'émotion était très forte et beaucoup étaient effondrés. Hugo 8 ans, venu observer le match, était lui même joueur. Il allait à l'école de Coudeckerque-Branche, où il habitait. Aux dernière nouvelles, le garçon n'est pas encore officiellement mort, car il est encore branché à des appareils qui lui permettent de respirer.
Emotion à Dunkerque après l'accident mortel de Hockey
Un reportage de Mathieu Habasque et Jean-Marc Vasco

"Il faisait partie de la famille du club", a déclaré Franck Vanwormhoudt, président des Corsaires, qui a demandé de respecter le deuil de la famille et du club. "C'est dur. Tout le monde se connaît, tout le monde connaît le gamin, on le vit affectivement", a réagi, extrêmement ému, le maire de la ville, Patrice Vergriete, spectateur régulier de hockey avec ses enfants.

Le ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports, ancien président du conseil général du Nord, Patrick Kanner s'est exprimé via un communiqué,  où il explique qu'il est profondément peiné. " Nos pensées vont avant tout à ses parents, à sa famille et aux amis d'Hugo. Elles vont également à l'ensemble des personnes présentes, aux joueurs, aux arbitres, aux spectateurs". Il annonce avoir diligenter "une enquête administrative afin d'éclaircir les circonstances de l'accident".

"A titre personnel, je trouve que c'est quelque chose de totalement dramatique. Ce garçon était passionné de hockey (...) Il venait supporter son club", a réagi le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard, interrogé par l'AFP à Doha, qui a offert "toute (s)a compassion et tous (s)es meilleurs sentiments".

Sur internet, les messages sont nombreux.

L'association des supporters appelait à se réunir à 14 heures sur son site Facebook où se multiplient les messages de soutien.


 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus