Mort de Béatrice Berlaimont, 14 ans, en Belgique : la piste criminelle privilégiée

Un avis de recherche placardé la semaine dernière pour tenter de retrouver Béatrice. / © ANTHONY DEHEZ / BELGA / AFP
Un avis de recherche placardé la semaine dernière pour tenter de retrouver Béatrice. / © ANTHONY DEHEZ / BELGA / AFP

Une autopsie a été pratiquée ce mardi sur le corps de Béatrice Berlaimont, 14 ans, retrouvée morte à Arlon (Belgique), 10 jours après sa disparition. Si les résultats n'ont pas été communiqués, plusieurs médias belges affirment que la jeune adolescente a été retrouvée ligotée.

Par @f3nord

"D'après nos informations, l'adolescente a été retrouvée avec les poignets liés et une cordelette passée autour de son cou", écrit ce mardi L'Avenir sur son site internet. Selon le journal belge, le corps de Béatrice Berlaimont, 14 ans, a été découvert par un promeneur lundi après-midi dans une sapinière dans le hameau de Sesselich, à Arlon, une commune située à la frontière belgo-franco-luxembourgeoise. L'adolescente n'avait plus donné signe de vie depuis qu'elle avait quitté son domicile, le 21 novembre dernier, vers 7h30 du matin, pour se rendre à l'école. Un avis de recherche avait été lancé et relayé jusqu'en France
L'endroit où le corps de la jeune fille a été retrouvé intrigue, car le secteur avait été exploré et fouillé au moment des recherches. "Selon nos informations, le corps de la jeune fille aurait été déplacé et déposé à cet endroit quelques heures avant la macabre découverte de ce lundi", peut-on lire sur le site de la Dernière Heure. "Tout indique en effet que lors des fouilles de ce bois, il aurait été impossible de passer à côté de son corps sans l’apercevoir". Selon La Meuse, qui cite des témoins, le corps était dans "un état présentable". "Il est très probable que le corps y a été déposé vendredi soir, samedi, dimanche ou peut-être même lundi matin", en déduit le journal du groupe Sudpresse.

Ces informations ne sont confirmées par aucune source officielle pour le moment. Le parquet de la province belge du Luxembourg reste muet, sans doute dans l'attente des résultats de l'autopsie pratiquée ce mardi.

A lire aussi

Sur le même sujet

A Creil, la nature au centre de l’école à l’espace enfance Danielle Mitterrand

Les + Lus