Cet article date de plus de 6 ans

Mons 2015 : la reconstruction de "The Passenger" est terminée

The Passenger, de Arne Quinze
The Passenger, de Arne Quinze © MAXPPP
L'oeuvre monumentale d'Arne Quinze érigée en centre-ville de Mons s'était effondrée le 24 décembre, heureusement sans faire de blessé. La structure de 90 mètres avait cédé à cause d'une poutre défaillante. Inaugurée le 6 décembre dernier, elle est l'oeuvre emblématique de Mons 2015 capitale européenne de la culture.

Les travaux étant terminés, la rue de Nimy est de nouveau accessible pour les piétons. La réouverture du secteur à la circulation automobile dépend de résultats de calculs qui viennent d'être effectués. 

"un contrôle de l’ensemble des poutres de la structure a été réalisé afin d’être assuré qu’aucune autre poutre ne présente un risque similaire", précise la Fondation Mons 2015.

Polémique : est-ce déjà arrivé oui ou non?

"Un renforcement global de la sécurité de l’œuvre a été décidé comprenant notamment des contrôles mensuels et annuels supplémentaires visant à assurer la sécurité totale de l’installation urbaine sur les 5 ans de sa vie à Mons", complète l'organisation dans un communiqué. 

L'artiste Arne Quinze a assumé financièrement l'incident. Ce dernier a assuré que cela n'était jamais arrivé auparavant, or selon la RTBF, une structure du même type se serait déjà effondrée à Shangaï, mais l'affaire aurait été "étouffée" pour préserver l'artiste





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique art culture