Calais : fermeture d'un lieu d'accueil de migrants

La fermeture du bâtiment industriel ouvert à Calais depuis le 26 décembre pour mettre les migrants à l'abri du froid a été décidée vendredi à la suite de la levée du niveau 2 du plan grand froid, a annoncé la préfecture du Pas-de-Calais.

© MAXPPP
"Compte tenu de la remontée des températures, le préfet du Pas-de-Calais a décidé de lever l'accueil de nuit des migrants dans le bâtiment de mise à l'abri",
a indiqué la préfecture dans un communiqué. Le hangar industriel, chauffé et éclairé, ouvert de 18H30 à 09H00 pendant sept nuits consécutives, accueillait chaque soir 150 à 200 personnes, selon l'association Solid'R chargée de gérer les lieux.

"Plus de 500 personnes différentes sont venues", a indiqué à l'AFP David Lacour, le directeur de Solid'R. Les migrants qui partagent des tentes dans les "jungles" se sont, selon lui, relayés pour venir dormir au centre, afin de ne pas se faire voler leur tente et leurs affaires. "Ca s'est très bien passé, dans une bonne ambiance, c'était paisible", a souligné M. Lacour. Quelque 400 matelas avaient été posés sur des tapis de judo et des toilettes mobiles installées.

Environ 2.300 migrants, principalement Soudanais, Erythréens et Syriens, vivent dans des tentes à Calais où ils tentent de passer en Grande-Bretagne.
L'ouverture d'un centre d'accueil de jour pour les migrants de Calais, avec notamment des douches et des toilettes, est prévue le mois d'avril, dans un centre aéré mis à disposition par la municipalité.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à calais