• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VAFC : tous les joueurs ne sont pas Charlie

Sur certains maillots du VAFC, les inscriptions "Je suis" ont été recouvertes de noir au dessus de Charlie. / © VAFC/François Lo Presti
Sur certains maillots du VAFC, les inscriptions "Je suis" ont été recouvertes de noir au dessus de Charlie. / © VAFC/François Lo Presti

Certains joueurs du VAFC ont refusé d'arborer sur leur maillot le slogan "Je suis Charlie". 

Par @F3nord

Comme sur tous les terrains de foot depuis ce week-end, un hommage a été rendu aux victimes des attentats, lundi soir au Stade du Hainaut avant la rencontre VAFC-Sochaux. Côté valenciennois, la direction du club avait décidé de remplacer le sponsor principal du maillot nordiste par le désormais célèbre « Je suis Charlie ».

Une initiative qui n’a pas été du goût de tous les joueurs, 3 d’entre eux ayant recouvert tout ou partie de l’inscription-hommage. Ces 3 joueurs ont refusé d'expliquer pourquoi à la fin du match, rapporte un journaliste de l'Equipe sur Twitter. 


Ni explication , ni sanction

Interrogé par nos confrères de 20 Minutes Lille, le président du VAFC,  Eddy Zdziech, a reconnu et assumé le choix de certains de ses footballeurs. "Des joueurs ont décidé en leur âme et conscience de barrer un ou deux mots. Ils auraient préféré que l'on inscrive «Nous sommes» plutôt que «Je suis»". Et de poursuivre : "On ne peut pas à la fois défendre la liberté d'expression et obliger les gens à... Ce n'est pas ça la démocratie. C'est pourquoi, j'ai laissé faire et je ne leur ai pas demandé d'explication".
 / © VAFC-François Lo Presti
/ © VAFC-François Lo Presti

Ce lundi, France 3 avait contacté le club en indiquant que nous souhaitions parler de l'initiative du remplacement du sponsor principal par l'inscription "Je suis Charlie". Après avoir indiqué qu'un communiqué allait être envoyé aux journalistes, le club était revenu en arrière et n'avait rien envoyé. Signe que le malaise était déjà présent...

A lire aussi

Sur le même sujet

Les anecdotes d'Astou Diakete

Les + Lus