• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Météo France annonce un coup de vent cette nuit et jeudi matin

Equihen-Plage (62), ce mardi. / © Jean-claude Moitie
Equihen-Plage (62), ce mardi. / © Jean-claude Moitie

Du vent dans la nuit de mercredi à jeudi selon Météo France. 

Par @F3nord

De nouveau, on passe en flux d'ouest rapide en altitude avec un jet et le passage de la dépression en cours de nuit de mercredi à jeudi. Selon Météo France, les pluies vont arriver sur nos cotes en deuxième partie de nuit. Ces pluies peuvent stagner un peu en après-midi sur l'Aisne, alors que progressivement ailleurs on passe en traine en début d'après-midi sur le littoral 5/10 mm en général jusqu'a 10/15 mm sur l'ouest et 20 mm sur le Boulonnais. 

Le vent est l'élément dominant : rafales de 80/90 km/h dans l'intérieur la nuit et en matinée, jusqu'a 90/100 km/h dans l'intérieur des terres et jusqu'en première partie de matinée. 90/100 km/h sur le littoral et jusqu'a 110 km/h sur le littoral du Pas-de-Calais.
La carte météo pour jeudi matin. / ©
La carte météo pour jeudi matin. / ©

Accalmie jeudi après-midi

Jeudi après-midi, la région passe en traine à partie du début d'après-midi par le littoral. La traine sera très nuageuse mais de faible activité. Une accalmie des vents l'après-midi avec rafales se limitant à 60/70 km/h en bord de mer. 
Météo de jeudi après-midi. / ©
Météo de jeudi après-midi. / ©

Le Nord Pas-de-Calais n'a pas été placé en vigilance orange pour les vents contrairement au Morbihan et au Finistère. Dans le Pas-de-Calais, après une alerte orange pluie et inondations entre mardi et mercredi, la Lys amont était toujours en vigilance orange pour les crues mercredi après-midi, avec des risques de débordements, selon Vigicrues.

 / ©
/ ©

Dès vendredi, le vent va complètement tomber. Pluie au rendez-vous du week-end et même neige éventuelle dimanche-lundi. Des prévisions à confirmer car la météo est très instable ces jours-ci. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les agriculteurs de l'Aisne font les comptes après les intempéries du 5 juin

Les + Lus