Mons, capitale européenne de la culture : une ville sous haute surveillance

Vidéo-surveillance, effectifs policiers, ce soir pour la grande fête d'ouverture de Mons 2015, ce sont des milliers personnes qui sont attendues. 

Que l'on soit sur la Grand Place, au Marché aux Herbes ou bien encore au Carré des Arts, pour la fête d'ouverture de Mons 2015, c'est toute la ville qui s'apprête à recevoir du monde, beaucoup de monde.

Un événement placé sous très haute surveillance. Des caméras ont été installées pour l'occasion, permettant de surveiller chaque recoin, chaque piéton ou le moindre objet suspect. Une mission confiée en partie à des Français. Des CRS Lillois.

Et au total, c'est une vingtaine de caméras qui sont déployées à Mons. Au delà de la surveillance pure, elles permettent surtout de gérer le déplacement des foules. Ce sont 100 000 personnes qui sont attendues dans le centre-ville, alors tout a été prévu pour que le public soit bien réparti.

Quelque 500 policiers seront également chargés du maintien de l'ordre sur tout l'événement. Un dispositif renforcé, au moment où la Belgique est placée au niveau 3 sur 4 du risque d'attentat.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité