Lens : enceinte de 8 mois, elle se fait violemment agresser

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord
Laura, enceinte de 8 mois.
Laura, enceinte de 8 mois. © MAXPPP

Une jeune femme enceinte de 8 mois raconte avoir été violemment agressée devant une école de Lens par une autre femme.

##fr3r_https_disabled##Vendredi dernier, à la sortie de l'école Jean-Macé de Lens. Laura, 24 ans, accompagne sa belle-soeur venue rechercher ses enfants. Une femme lui reproche d'être mal garée. Laura sort pour vérifier. Elle estime qu'elle est bien garée.

Un banal mini-conflit qui va dégénérer rapidement. Laura raconte à La Voix du Nord : « Elle s’approche de moi, je tends ma main pour la tenir éloignée, je lui dis que je suis enceinte et que je ne veux pas d’histoire. Elle répond : Je vais t’éclater ton gros bidon ! » Elle reçoit alors trois coups de genou dans le ventre et un coup de tête. Laura dit avoir très peur. Pour elle et pour son bébé. 

Elle appelle les secours pendant que la femme qui l'a agressée va chercher ses enfants à l'école. Au Centre hospitalier de Lens, les médecins la rassurent : «(Le bébé) va bien mais le médecin m’a dit qu’il pourrait venir au monde avec des hématomes. »

Choquée, en colère Laura rumine depuis cette histoire : « Ce bébé, je l’attends depuis tellement longtemps. Elle aurait pu tout détruire en quelques minutes… Je n’ai plus de goût à rien. Je ferme les yeux et je la revois me mettre des coups dans le ventre… ». Elle s'interroge aussi sur le fait que personne n'ait vraiment bougé au moment de l'agression : « Je comprends pour les mères de famille, mais il y avait aussi des hommes. »

Une plainte a été déposée. Laura espère que la femme qui lui a donné ces coups sera très vite interpellée.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.