Wissant, Wimereux, Sangatte : une superbe vidéo de windsurf un peu loufoque et pleine d'autodérision

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall
Jules Denel, dans ses oeuvres sur la Côte d'Opale
Jules Denel, dans ses oeuvres sur la Côte d'Opale

Tournée en décembre sur la Côte d'Opale, la vidéo qui totalise 15.000 visites en huit jours sur Youtube est-elle promise à un buzz ?

Intitulée Le Poy, comprenez le Kéké ou alors le surfeur-sauveteur d'Alerte à Malibu qui fait rêver, la vidéo alterne des séquences de windsurf dans les vagues de Wissant, Wimereux et Sangatte et narre également une petite histoire, celle d'un kéké donc, interprété par Jules Denel, (septième mondial dans la catégorie vagues en 2013) avec beaucoup d'autodérision.

"On avait envie de changement, on en avait marre de voir tout le temps les mêmes vidéos avec bikinis, frime etc. Là on s'est dit qu'on allait faire une caricature de tout cela autour d'un univers plus sombre, plus noir", explique Jules Denel. 

Les moyens d'une ambition


Le film, superbement réalisé, avec des effets ralentis, des chutes filmées en gros plan (sur fond vert pour recoller l'image de la mer en arrière plan) s'est réalisé en décembre sur deux ou trois jours. L'équipe technique, composée de Greg Scherpe, le réalisateur, ainsi que Martin Kéruzoré directeur de la photographie et, Pierre Bouras et Théo Reynal, n'a pas hésité à louer des caméras Phantom (valeur d'achat 150.000 euros) pour mener à bien le projet. Et le résultat est là. 

Quant à notre Nordiste Jules Denel, il attaquera la saison à Gran Canaria en juillet.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.