Cet article date de plus de 6 ans

USDK : qualification historique en 1/8e de Ligue des Champions !

Les handballeurs dunkerquois sortent pour la première fois des poules de la Ligue des Champions grâce à leur victoire samedi après-midi face aux Suisses de Schaffhausen 29 à 25.
La communion des joueurs de l'USDK avec leur public à la fin de la rencontre
La communion des joueurs de l'USDK avec leur public à la fin de la rencontre © Capture d'écran Bein Sport
Un Dunkerque à "deux visages", comme l'a souligné le gardien nordiste William Annotel en fin de rencontre au micro de Bein Sport. L'USDK a eu du mal, devant son public, à rentrer dans cette rencontre décisive.

Les hommes de Patrick Cazal ont notamment pêché en défense durant la première période mais ont su rester accroché au train suisse de Schaffhausen, 14-14 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Dunkerquois étaient à nouveau dominés par leurs adversaires, avant de huiler leur machine, poussés par leurs supporters. Ainsi, ils infligeaient un 6-0 pour repasser devant (+4) et ne plus quitter la tête jusqu'à la fin de la rencontre, notamment grâce à un grand William Annotel dans les cages.


Historique

Pour la première fois de son histoire, l'USDK accède donc à un 1/8e de finale de Ligue des Champions, "une sacrée performance, historique pour le club" souligne Annotel. "C'est une nouvelle page de l'histoire du club qui s'écrit", se félicite de son côté Patrick Cazal au micro de Bein Sport."

Au prochain tour, "on a envie d'une grosse écurie et on se battra comme sait toujours le faire", a promis l'entraîneur dunkerquois. 
##fr3r_https_disabled##
usdk LDC


Déclarations

Patrick Cazal (entraîneur de Dunkerque) : "On est heureux de cette qualification. C'est une nouvelle belle histoire qu'écrit ce groupe et ce club. J'ai eu peur en début de deuxième mi-temps, quand ils ont une balle pour prendre trois buts d'avance. C'est dans cette situation difficile qu'on a été capable de retrouver notre mobilité, notre envie, notre agressivité.

On a vu des grosses séquences défensives et effectué des vraies montées de balle. J'ai de nouveau eu peur quand ils sont revenus à -2. On cherchait plus à faire s'écouler le temps qu'à jouer. Peut-être a-t-on ressenti la pression de cette qualification. Mon groupe est capable de faire de grandes choses, donc, pourquoi pas aller plus loin car on récupère les blessés et ce brin de chance qui nous fuyait. On ne sera pas un cadeau pour l'équipe qui nous affrontera
."

Jean-Pierre Vandaele (président de Dunkerque) : "On est encore en course sur quatre tableaux (Coupe de France, Coupe de la Ligue, Championnat et Ligue des champions) et on ne va négliger aucune compétition. On a atteint notre premier objectif de la saison en se qualifiant pour les 8e de finale. On vient
d'écrire une belle page de l'histoire de ce club. On est dans la cour des grands et ce 8e sera une belle fête. Je suis sûr que ce groupe, qui est solidaire et ne
lâche rien, peut faire encore des exploits
."

William Annotel (gardien de Dunkerque, auteur de 14 arrêts) : "C'est jouissif et historique. C'est incroyable d'arriver en 8e de finale de Ligue des champions. On a été timorés en première période et après on retrouve notre grosse défense et on les a fait exploser. C'est notre force et quand on joue avec nos valeurs on peut être performant et gagner des matches de Ligue des champions. C'est un vrai pallier qu'on vient de passer. Pour les huitièmes, je ne veux pas m'emballer, mais on ne sait jamais, ça peut encore quelque chose d'incroyable."

Benjamin Afgour (pivot de Dunkerque, auteur de deux buts) : "Même si tout n'a pas été parfait, on a décroché une victoire méritée qui récompense
notre travail. On se devait de ne pas laisser passer cette chance. Cette année, on a su la saisir. On a grandi, on a su tuer la match quand il le fallait alors
que l'année dernière, on ne l'aurait peut-être pas fait. On démarre la deuxième partie de saison et on ne veut plus lâcher de points. On est en course sur quatre tableaux, et en ce moment, on est bien. Il faut se mettre au diapason et aller gagner nos matches
."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
usdk handball sport