Cet article date de plus de 6 ans

Arras, dérapages racistes d'un candidat FN : Florian Philippot assure qu'il sera "probablement exclu"

Sur France Inter, ce jeudi 26 février, le vice-président du FN a assuré que les candidats ayant dérapé sur les réseaux sociaux passeront en commission de discipline du FN et seront probablement exclus. 
Florian Philippot, vice-président du FN
Florian Philippot, vice-président du FN © Capture d'écran live France Inter
Dans un premier temps Florian Philippot a tenu à relativiser le nombre de candidats FN proférant des dérapages racistes. "Sur les 7650 candidats et candidates présentés en France, quelques personnes ont tenus ces propos sur Facebook et cela date de 2010 parfois (...) Cela représente 0,08% de nos candidats. Tous les autres candidats sont des candidats de conviction qui se battent pour leur canton, leur département. (...) Les quelques personnes concernées passeront en commission de discipline et seront probablement exclues." 

Face au journaliste Patrick Cohen qui a évoqué une vingtaine de cas, dont il a commencé à citer les propos, Florian Philippot a pour sa part estimé que l'"on trouve parce que l'on cherche au FN. Et on ne le fait pas pour le PS et l'UMP". Et ce dernier de commencer également à citer des candidats UMP qui avaient été condamnés entre autres pour avoir brûlé des cabanes roms.

Philippot inter

Enfin, à la question du cumul de ce type de profils, Florian Philippot a déclaré qu'il y avait un infime pourcentage de "turpitudes et que c'était comme cela dans tous les mouvements politiques" et que si d'aventure les candidats maintenaient leur candidature, et s'ils étaient élus, ils ne le seraient pas sous l'étiquette du FN. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales