Départementales Nord Pas-de-Calais : dans 6 cantons, ça s'est joué à quelques voix

© MaxPPP
© MaxPPP

Le 2e tour des élections départementales a été extrêmement serré dans 6 cantons du Nord Pas-de-Calais où la différence entre les candidats s'est faite à une centaine voire à quelques dizaines de voix près. A Arras-1, les vainqueurs l'emportent pour seulement 4 votes de plus en leur faveur.

Par YF

L'argument est souvent rabâché par les candidats lors des campagnes électorales : "chaque voix compte". Dimanche, cet adage s'est une fois encore vérifié dans un canton du Nord et cinq cantons du Pas-de-Calais, où la victoire au second tour s'est joué à peu de chose.

Arras-1 (Pas-de-Calais) : 4 voix d'écart  

C'est le plus faible écart enregistré dans la région. Quatre bulletins seulement ont fait la différence. Le binôme "Union de la Droite" (DVD/UDI) Daniel Damart / Denise Bocquillet a recueilli 5 374 voix (38.10%) contre 5 370 (38.07%) pour leurs adversaires de l"Union de la Gauche" Françoise Rossignol (conseillère générale PS sortante) et Bertrand Alexandre (MRC) dans une triangulaire où le tandem du Front National (Alban Heusèle - Danièle D'Hollander) a été relégué en 3e position (23.83%).

 / © France 3 Nord Pas-de-Calais
/ © France 3 Nord Pas-de-Calais

Les candidats lepénistes ont reculé entre les deux tours (448 voix de moins), certains de leurs électeurs s'étant visiblement reportés sur la droite "classique". La candidate socialiste, elle, semblait déplorer un faible report des voix écologistes. "Nous n’avons pas bénéficié des voix d’EE-LV. Ils ont appelé à voter pour nous le vendredi soir ! C’était déjà trop tard", a déclaré Françoise Rossignol à La Voix du Nord. Selon le quotidien nordiste, le tandem PS/MRC envisagerait de déposer un recours...

Douvrin (Pas-de-Calais) : 31 voix d'écart

Dans leur duel face aux FN Didier Delelis et Dalila Decobert, la conseillère générale sortante Odette Duriez (PS) et son colistier Frédéric Wallet ont eu très chaud. La victoire s'est jouée à 7424 voix (50.10%) contre 7 393 (49.90%) pour le tandem lepéniste.

 / © France 3 Nord Pas-de-Calais
/ © France 3 Nord Pas-de-Calais

Les socialistes ont bénéficié dans ce canton du plein report des voix à gauche, mais aussi de celui d'une partie de l'électorat UMP/UDI/Modem. Eliminés au premier tour, leurs candidats Alexandre Davigny et Marguerite Déprez avaient appelé à voter "contre le FN". 

Lillers (Pas-de-Calais) : 41 voix d'écart

Il s'agissait d'une triangulaire entre le Front National, le PCF (soutenu par la gauche) et l'UMP. Les candidats lepénistes, Jacques Delaire et  Karine Haverlant ont remporté le canton avec 6033 voix (36.63%) contre 5992 (36.38%) pour les communistes René Hocq et Carole Dubois. Le tandem UMP Carole Bataille / Benoît Delbecque est arrivé 3e avec 27% des suffrages avec quasiment le même nombre de votes, à 3 voix près, qu'au premier tour.

 / © France 3 Nord Pas-de-Calais
/ © France 3 Nord Pas-de-Calais

Pour espérer l'emporter, le tandem PCF devait compter sur la mobilisation des abstentionnistes du 1er tour. Si l'abstention a bien été plus faible au second tour (40.95% contre 43.15%), René Hocq et Carole Dubois n'ont récolté que 617 bulletins en plus. Pas assez pour revenir sur le duo FN qui a récupéré, de son côté, 331 votes de plus en sa faveur.


Anzin (Nord) : 103 voix d'écart

Le canton d'Anzin était l'un des rares, dans le Nord, à pouvoir tomber dans l'escarcelle du Front National, arrivé largement en tête du 1er tour avec 39.77% des voix. Mais le duo frontiste Francis Boudrenghien / Nadine Fournard s'est finalement incliné face au tandem divers droite André Lenquette / Sylvia Duhamel : 6 725 votes (49.62%) contre 6 828 (50.38%). 

 / © France 3 Nord Pas-de-Calais
/ © France 3 Nord Pas-de-Calais

Même si le FN a récolté 1237 voix de plus qu'au 1er tour, puisant à l'évidence dans l'électorat communiste et socialiste, les voix de gauche se sont principalement reportées sur le duo divers droite. "C’est une petite victoire,  alors que nous étions seuls, face à vous tous", a lancé aux vainqueurs le frontiste défait, Francis Boudrenghien, comme le rapporte La Voix du Nord.


Calais-3 (Pas-de-Calais) : 109 voix d'écart

Dans ce canton, des candidats de droite - Stéphanie Guiselain et Philippe Mignonet (UDI/UMP) - affrontaient également un tandem du Front National (Martine Boucher / Jean-Jacques Vernalde). Comme à Anzin, leur victoire a été très serrée : 5 053 voix (50.55%) contre 4944 (49.45%). 

 / © France 3 Nord Pas-de-Calais
/ © France 3 Nord Pas-de-Calais

Le FN était arrivé en tête du 1er tour (39.17%) avec une bonne avance. Mais il n'a récolté que 796 bulletins de plus au second tour, là où le tandem de droite a quasiment doublé son score grâce au "vote républicain" des électeurs de gauche, dont les candidats avaient été éliminés.


Lens (Pas-de-Calais) : 133 voix d'écart  

Le Front National a fait tomber de peu en revanche un bastion de gauche avec le canton de Lens. Hugues Sion et Arianne Blomme ont récolté au 2e tour 6 298 voix (50.53%) contre 6 165 (49.47%) pour leurs adversaires socialistes Marie-Paule Ledent et Bruno Cavaco. 

 / © France 3 Nord Pas-de-Calais
/ © France 3 Nord Pas-de-Calais

Malgré un bon report des voix de gauche et même d'une grande partie des voix de droite, les candidats PS ne sont pas parvenus à inverser la tendance du 1er tour, où le FN était déjà arrivé en tête avec 42.92%. Au second tour, le candidat FN n'a pourtant amélioré son score "que" de 860 voix (contre 2810 bulletins supplémentaires pour les socialistes), mais c'était suffisant pour l'emporter. A noter que l'abstention a de nouveau été très élevée dimanche dans ce canton : 55.10% contre 55.88% au premier tour. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus