Jean-René Lecerf (UMP) prend les commandes du département du Nord

Ce contenu n'est plus disponible

Le sénateur UMP Jean-René Lecerf a été élu jeudi sans surprise président du conseil départemental du Nord, mettant ainsi fin officiellement à 17 ans de gouvernance socialiste dans le département le plus peuplé de France.

Par AFP

Elu avec 52 voix, sans adversaire -les élus de gauche ayant renoncé à présenter un candidat-, Jean-René Lecerf a été acclamé par l'hémicycle et par de nombreux poids lourds régionaux de l'UMP, parmi lesquels l'ancien ministre Marc-Philippe Daubresse ou le jeune député-maire de Tourcoing, Gérald Darmanin.

M. Lecerf a formé le voeu d'une alternance qui apporte son "lot d'oxygène et d'innovation" et préserve le "vivre-ensemble, la solidarité, l'attractivité et l'innovation". Le président sortant Didier Mannier a toutefois mis en garde son successeur contre une réduction de la voilure dans les politiques volontaristes, estimant notamment que "le sport et la culture ne sont pas un luxe".

Baisser les dépenses

Jean-René Lecerf a régulièrement déclaré au cours des dernières semaines son intention, s'il était élu, de couper dans les dépenses du département dont il juge la situation financière préoccupante. Il a notamment rappelé jeudi son intention de réduire de 8% la masse salariale du département et d'économiser ainsi 45 millions d'euros par an qu'il compte réinjecter dans l'investissement.

"Une page se tourne", a estimé après le vote le ministre de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner, qui était président de l'assemblée départementale avant d'entrer au gouvernement. Il a promis une opposition "constructive" et "vigilante".

 

Sur le même sujet

Les + Lus