• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le maire (PS) d'Abbeville, Nicolas Dumont, condamné à 3000 € d'amende pour diffamation et 5000 € de dommages et intérêts

Le tribunal d'Amiens / © France 3 Picardie
Le tribunal d'Amiens / © France 3 Picardie

Dès l’annonce du délibéré rendu par le tribunal correctionnel d’Amiens, Me Jérôme Crépin, l’avocat de Nicolas Dumont annonce qu’« il fera appel sans hésiter à l’encontre du jugement (…) un appel intégral », précise-t-il.

Par Camille Di Crescenzo

Selon Me Crépin, si le juge reproche à l'actuel maire d'Abbeville Nicolas Dumont (PS) des propos excessifs, il omet en revanche de « parler d’un tract mensonger qui avançait des chiffres faux ».

A quelques heures de la fin de la campagne municipale, en mars 2014, l’équipe de Nicolas Dumont avait distribué dans les boîtes aux lettres abbevilloises un tract qualifiant son adversaire Stéphane Decayeux (UMP) d’élu « absent », « incompétent » et « menteur ».

Le conseiller municipal d’opposition a donc obtenu gain de cause, Nicolas Dumont est jugé coupable du délit de diffamation. Seule la plainte en diffamation à l’encontre de la société SAS DECAYEUX, entreprise dirigée par Stéphane Decayeux et ses frères a été rejetée et Nicolas Dumont relaxé.

Pour Me Crépin, ce n’est pas fini, « nous n’en sommes qu’au premier tiers temps (…) c’est la Cour d’appel qui devra trancher ».

Dans quelques semaines, le Conseil d’Etat doit, en effet, dire si l’élection municipale d’Abbeville est annulée. Le tribunal administratif d’Amiens ayant invalidé le scrutin en première instance.

A lire aussi

Sur le même sujet

Retour sur le 18 mai et l'au revoir d'Anne-Sophie Roquette au LOSC

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer