Cet article date de plus de 6 ans

Cinq nouveaux monuments historiques en Nord Pas-de-Calais

Les cinq nouveaux monuments protégés au titre des monuments historiques sont l’église Saint-Érasme à Sercus, l’abbaye de Cercamp à Frévent, (classées) et l'église Saint-Vincent-de-Paul à Boulogne, un hôtel particulier à Arras, et l’ancienne abbaye du Mont-Saint-Eloi (inscrits).
La collégiale Saint-Pierre de Douai. Image d'illustration.
La collégiale Saint-Pierre de Douai. Image d'illustration. © MaxPPP

Les monuments inscrits

L'inscription est le premier des deux niveaux de protection. Elle se décide sur réunion de la commission régionale des patrimoines et des sites qui émet un avis favorable ou non et qui est ensuite validé par le préfet de Région qui suit, en général cet avis "scientifique". Le préfet prend alors un arrêté pour inscrire le monument au titre des monuments historiques.




Les monuments classés

Le classement, est le second des deux niveaux. Il se décide, selon le même schéma qu'en région, mais cette fois à Paris devant la commission de classement, qui émet un avis que le ministre de la Culture valide ou non. C'est donc en l'occurrence Fleur Pellerin qui a signé l'arrêté. Les travaux sur bâtiments classés ne peuvent être réalisés sans l'accord des Architectes des Bâtiments de France.


Quelque 1 000 à 1 200 monuments sont protégés dans le Nord Pas-de-Calais. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine