Tour de France à la voile : Dunkerque accueille le départ pour la 30e fois

Les 3, 4 et 5 juillet la cité de Jean Bart accueille la 37e édition du Tour de France à la Voile. Les nouveautés de l'épreuve, les skippers, les bateaux nordistes. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Vingt-neuf équipages rassemblant des ténors de la course au large comme Franck Cammas et des as de la voile olympique participeront au Tour de France à la voile (TFV) 2015, qui sera disputé pour la première fois avec des trimarans Diam 24 (7,25 m) du 3 au 26 juillet.

Succédant à l'Ecume de mer, au First 30, au Rush Royale, au Sélection, au JOD35, au Mumm 30 et au M34, le Diam 24 est le premier multicoque de l'histoire du TFV, une petite révolution.

L'édition 2014 -remportée par Daniel Souben sur Courrier Dunkerque- n'avait réuni que 9 bateaux, des monocoques M34 (10,34 m) permettant d'embarquer 6 à 7 équipiers, skipper compris. 

Face à une érosion du nombre de concurrents et à la menace d'une disparition pure et simple de l'épreuve, ASO (Amaury Sport Organisation), qui a racheté la course en 2012, a mené pendant plusieurs mois une vaste consultation pour changer de bateau et relancer cette course emblématique, créée en 1978.


Le choix s'est porté sur le Diam 24 (3 ou 4 équipiers), beaucoup moins cher que le M34 et qui "a d'emblée séduit de nombreux marins", a souligné jeudi le directeur du TFV Jean-Baptiste Durier.

Franck Cammas, Jérémie Beyou, Vincent Riou, Yann Guichard, le Suisse Bernard Stamm -tous connus pour leurs exploits en voile océanique- sont quelques-uns des skippers qui participeront au TFV 2015, sa 38e édition. La flotte comprendra un équipage 100% féminin, celui de Pauline Chalaux.

Raids côtiers et stades nautiques

Sera aussi au départ un équipage mixte composé de handicapés et de valides, skippé par Damien Seguin, médaillé d'or aux Jeux paralympiques de 2004 à Athènes et 8e de la Route du Rhum 2014.

"Nous sommes très heureux et fiers du plateau d'exception réuni cet été : grands noms de la course au large, du match race, références de l'olympisme, mais aussi amateurs très éclairés, a ajouté M. Durier. La bataille sportive s'annonce d'une grande intensité".

Le TFV 2015 comprendra des raids côtiers destinés à mettre en valeur le littoral français et dont la distance sera fonction des conditions météo. Ainsi que des parcours d'une vingtaine de minutes en "stades nautiques", qui se dérouleront devant des "tribunes naturelles" (jetées, plages, etc.) "pour que le public puisse profiter pleinement du spectacle".

Après le départ à Dunkerque (Nord) les 3-4-5 juillet, le TFV 2015 se rendra à Fécamp (Seine-Maritime) les 6-7, à Pornichet (Loire-Atlantique) les 9-10, à Roscoff (Finistère) les 11-12, aux Sables d'Olonne (Vendée) les 14-15, à Roses (Espagne) les 17-18, à Gruissan (Aude) les 19-20 et à Marseille les 22-23. L'arrivée aura lieu à Nice (Alpes-Maritimes) les 24, 25 et 26 juillet.
Les deux trimarans nordistes
Le Souffle du Nord
Skipper : Antoine Carpentier
Equipiers : Pierre-Loic Berthet, Greg Evrard, Stéphane Geslin, Pierre-Antoine Morvan, Jean-Pierre Nicol

Dunkerque Voile
Skipper : Loïc Féquet
Equipiers : Jérôme Vaudelais and Anaïs David, Arthur Meurisse, Clément Meister, Damien Seeten, Pierre Noesmoen, Quentin Wallerich, Timothée Deplasse (young sailors shortlisted)