• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

R., soupçonné de viols sur mineurs à Villeneuve d'Ascq : le témoignage d'une parent d'élève

Façade du collège Arthur Rimbaud à Villeneuve d'Ascq / © France TV
Façade du collège Arthur Rimbaud à Villeneuve d'Ascq / © France TV

Sous couvert d'anonymat, Aurélie (prénom d'emprunt) a accepté de témoigner. Elle a une fille et un garçon scolarisés au collège Arthur Rimbaud de Villeneuve d'Ascq. Son fils a été entraîné trois ans par R., l'agresseur présumé de plusieurs enfants du collège. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

"Il était immature, pote avec les collégiens, il ne faisait pas de démarcation. Ma fille me disait qu'il jouait sans cesse avec les élèves. C'est bizarre mais j'ai l'impression qu'il a glissé comme un c... vers ces agressions sans penser faire quelque chose de mal. [...] Je me souviens qu'il a, un jour, mis une grosse tape sur la tête de mon fils à la cantine après lui avoir dit bonjour. C'était familier. Mon fils a été entraîné au football par lui pendant trois ans. Cela ne se passait pas bien. Il avait des problèmes d'autorité, pas de pédagogie. Nous avons décidé que mon fils n'irait plus aux entraînements à la rentrée 2015, je ne me voyais pas laisser partir mon enfant n'importe où dans la région, lors d'un déplacement de match de foot, avec R. pour encadrant"

"La peur de ma vie"

"Une fois mon fils est parti voir un match du LOSC, seul avec lui. Quand j'ai vu dans la presse vendredi, que R. avait été arrêté, j'ai eu la peur de ma vie. Là, j'ai été voir mon fils pour lui demander s'il avait eu des gestes déplacés... Mon fils nous a rassurés tout de suite en disant en gros "mais non, qu'est-ce que vous dîtes". On lui a expliqué après."

Aujourd'hui, Aurélie n'a bien sûr pas digéré cette affaire. Elle s'interroge et ne comprend pas que le manque de maturité de l'auxiliaire de collège : "J'ai eu la nausée, puis la colère, une certaine aigreur par rapport au collège. C'est eux qui l'embauchent, ils pourraient avoir un oeil... Enfin demander un minimum de rigueur, de fermeté ou de maturité. Des adultes carrés et bien dans leurs têtes. On ne fait pas copain-copain systématiquement avec ceux qu'on est censé encadrer. Et puis prendre connaissance de cela par la presse..."

Un homme âgé d'une vingtaine d'années, auxiliaire dans un collège de Villeneuve d'Ascq et entraîneur d'équipes de jeunes de football, a été mis en examen vendredi pour viols et corruption de mineurs, a-t-on appris auprès du parquet de Lille, dimanche.

Villeneuve d'Ascq : un auxiliaire de collège mis en examen pour viols


La mise en examen est effective pour viols sur 2 mineurs de plus de 15 ans, et agression sexuelle et corruption de mineurs sur 5 autres élèves. Le suspect a reconnu une partie des faits. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus