• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Nuits de violences à Tourcoing : comparutions immédiates ce vendredi

Tourcoing, ce jeudi soir. / © AFP
Tourcoing, ce jeudi soir. / © AFP

Au moins quatre défèrements pourraient intervenir vendredi à l'issue de la vingtaine de gardes à vue liées aux trois premières nuits de violences à Tourcoing. 

Par AFP

Sur quelque 23 gardes à vue, 14 ont été levées, et certaines des neuf autres ont été prolongées, a indiqué Bruno Dieudonné, procureur adjoint de Lille.
Quatre ou cinq personnes pourraient être déférées dans la journée, donnant lieu à deux ou trois comparutions immédiates dans l'après-midi. Les gardes à vue concernent des faits de violences sur policiers, soit par jets de projectiles, soit avec des véhicules utilisés pour foncer sur les forces de
l'ordre, et pour participation à attroupement.

Par ailleurs, au cours de la nuit de jeudi à vendredi, 12 personnes ont été interpellées à Tourcoing et 2 à Roubaix : elles ont été placées en garde à vue entre 22H00 et 3H00 du matin. Les interpellations ont été opérées principalement pour participation à un attroupement. L'une d'entre elle l'a été pour violence sur policier, par jet de projectile.
4ème nuit tendue à Tourcoing

Cinq mineurs

Cinq des 14 individus concernés sont mineurs, et certains sont venus de Belgique, a souligné Bruno Dieudonné. Les violences avaient éclaté après la mort dans la nuit de dimanche à lundi dans le quartier de La Bourgogne d'un des passagers d'un véhicule qui a refusé de s'arrêter lors d'un contrôle de police et a percuté un arbre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus