• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

80 “sommets” des Hauts-de-France

Le Nord Pas-de-Calais Picardie a été officiellement baptisé Hauts-de-France lundi dernier. Voici la liste de ses 80 "sommets" : des sites naturels ou façonnés par l'activité et des édifices s'élevant à plus de 100m. Car dans la nouvelle grande région, il en faut peu pour être haut.

Par YF

Cette liste comprend près de 80 sites des Hauts-de-France culminant à plus de 100m de haut (ou à peu près). On y trouve à la fois des sites naturels ou façonnés par l'activité humaine, pour lesquels nous tenons compte de l'altitude au-dessus de la mer, mais aussi de nombreux édifices ou bâtiments, pour lesquels nous avons retenus la hauteur au-dessus du sol. La nouvelle grande région ne se distingue pas par ses hautes altitudes, le village le plus élevé culminant à 295m. L'édifice le plus haut, en revanche, pointe à 307m (487m en altitude). Pour autant, ces "sommets" constituent souvent des sites remarquables - souvent classés - offrant de magnifiques points de vue, que ce soit des collines, des falaises, des terrils, des buttes, des coteaux, des massifs forestiers, des édifices religieux, des beffrois, des usines, des émetteurs, des lieux de mémoire de la "Grande Guerre"... 

Ces 80 sites sont : la Tour Kennedy de Loos (Nord), les falaises de Mers-les-Bains (Somme), le terril Saint-Henriette (Pas-de-Calais), la tour hertzienne du Mont Caubert (Somme), la basilique Notre-Dame-de-l'Immaculée-Conception de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), le terril n°4 d'Auchel (Pas-de-Calais), le beffroi de l'hôtel de villle de Lille (Nord), la butte de Mons-en-Pévèle (Nord), la phare d'Ault (Somme), la Tour Perret (Somme), la Tour Lilleurope (Nord), Les Bruyères-de-Frais-Vent (Oise), le Mont Kokereel (Nord), la cathédrale Notre-Dame d'Amiens (Somme), la Tour de Lille (Nord), la Butte du Moulin (Oise), la Montagne de Longueil (Oise), le Mont de Guémy (Pas-de-Calais), Le Bocquet (Oise), le terril 3 de Noeux Sud (Pas-de-Calais), le Mont Hart (Oise), le Mont Boeschepe (Nord), la butte de Grandfresnoy (Oise), le Cap Blanc-Nez (Pas-de-Calais), le Mont César (Oise), la tour hertzienne de Villeneuve-d'Ascq (Nord), ArcelorMittal Dunkerque (Nord), le Mont Clergé (Oise), la forêt de Compiègne (Oise), les coteaux de l'Aa (Pas-de-Calais), l'épine de Flavy (Oise), la Butte de Coivrel (Oise), le Mont Saint-Eloi (Pas-de-Calais), la crête de Vimy (Pas-de-Calais), le Mont Saint-Frieux (Pas-de-Calais), le Mont Noir (Nord), le Mont Ganelon (Oise), le Mont d'Huette (Oise), le Mont des Récollets (Nord), le Mont de Couple (Pas-de-Calais), le Mont des Cats (Nord), la colline de Lorette (Pas-de-Calais), le Mont Cassel (Nord), le Mont Violette (Pas-de-Calais), le Mont d'Arguel (Somme), la Montagne de Béhéricourt (Oise), les terrils du Pays-à-Part (Pas-de-Calais), le parc d'Olhain (Pas-de-Calais), le Mont Bart (Pas-de-Calais), Laon la "montagne couronnée" (Aisne), la Butte Saint-Christophe (Oise), le Mont Saint-Liévin (Pas-de-Calais), les terrils jumeaux du 11/19 à Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais), la Montagne de Grandrû (Oise), le Mont Lambert (Pas-de-Calais), l'émetteur de Saint-Just-en-Chaussée (Oise), l'émetteur de Camphin-en-Carembault (Nord), le Mont Hulin (Pas-de-Calais), la Butte de Montmélian (Oise), l'émetteur 1 de Limeux / Abbeville (Somme), le Mont Dauphin (Pas-de-Calais), l'émetteur de Landouzy / Hirson (Aisne), le Chemin des Dames (Aisne), Montjavoult (Oise), le Mont Pelé (Pas-de-Calais), l'émetteur du Mont des Cats (Nord), le Mont Vert (Pas-de-Calais), la Molière de Serans (Oise), la forêt de Saint-Gobain (Aisne), Morvillers-Saint-Saturnin (Somme), les Buttes de Rône (Oise), le Mont Pagnotte (Oise), les coteaux de la Marne (Aisne), Lalandelle (Oise), les Monts de Baives (Nord), la forêt de Raitz (Aisne), Anor (Nord), l'émetteur de Fleury / Villers-Cotterêts (Aisne), Watigny (Aisne) et l'émetteur de Bouvigny-Boyeffles (Pas-de-Calais).    

A lire aussi

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus