Affaires Darmanin : Marlène Schiappa appelle à "laisser la justice travailler"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Q.V avec AFP

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes a réagi jeudi soir aux accusations qui touchent son collègue.

La secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, a de nouveau appelé jeudi à "laisser la justice travailler", après l'annonce d'une deuxième enquête visant son collègue Gérald Darmanin.

Une situation "pas agréable"


"Il y a eu effectivement cette plainte, il faut respecter à la fois la parole de la plaignante (...) et la présomption d'innocence de Gérald Darmanin" et "laisser la justice travailler car la justice n'est pas encore passée", a déclaré Mme Schiappa sur BFM TV. Lundi, elle avait délivré le même message après l'annonce d'une première enquête.

Je ne vais pas vous dire que c'est banal et je ne vais pas vous dire que c'est une situation qui est agréable pour qui que ce soit


Questionnée plusieurs fois sur le fait de savoir si elle se sentait toujours "à l'aise" dans ce gouvernement, elle a admis que la situation n'était "pas agréable".


Maintenant, moi ça ne m'empêche de faire mon travail


"Je ne vais pas vous dire que c'est banal et je ne vais pas vous dire que c'est une situation qui est agréable pour qui que ce soit. Maintenant, moi ça ne m'empêche de faire mon travail, de continuer à combattre les violences sexistes et sexuelles, à porter les politiques publiques très fortement", a-t-elle ajouté.

M. Darmanin, déjà visé par une enquête pour viol, fait désormais l'objet d'une enquête pour abus de faiblesse après la plainte déposée mardi par une femme accusant le ministre de l'Action et des Comptes publics de lui avoir demandé des faveurs sexuelles en échange d'un logement lorsqu'il était maire de Tourcoing (Nord).