La 1ère fenêtre en aluminium recyclé fabriquée dans l'Aisne primée au Mondial 2019 du Bâtiment

Wicona recycle les déchets d'aluminium / © Wicona
Wicona recycle les déchets d'aluminium / © Wicona

Le 5 novembre prochain, la société Wicona se verra décerner un prix pour sa fenêtre en aluminium recyclé au Mondial du bâtiment. Un salon qui se déroulera du 4 au 8 novembre au parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis). La société Wicona est basée à Courmelles au sud de Soissons. 

Par Halima Najibi

Aujoud'hui, la production d'aluminium est au centre des préoccupations environnementales. Pour produire ce métal, il faut procéder à l'extraction de la bauxite (matière première pour la fabrication). Elle nécessite une importante quantité d'énergie électrique. Un procédé qui nourrit de nombreux discours critiques. Mais une fois produit, l'aluminium peut-être recyclé à l'infini pour engendrer une nouvelle matière première : un "aluminium vert". Alors que la plupart des autres matériaux ne peuvent être utilisés qu'une seule fois. 

Une innovation récompensée le 5 novembre prochain dans le cadre du salon Mondial du Bâtiment

L'entreprise Wicona fait partie du groupe norvégien Hydro (Norsk Hydro),  l'un des plus grands producteurs d'aluminium du monde. Pour sa marque de fenêtre Wicona fabriquée notamment à Courmelles au sud de Soissons, le procédé consiste à utiliser un aluminium recyclé, une première mondiale. La Wicline 75 Max utilise 75% d'aluminium recyclé, soit une empreinte carbone en moyenne réduite de 2kg de CO2/kg d'alu. La société de Courmelles est implantée depuis 2011 et emploie 200 salariés.

Ce nouveau mode de fabrication qui réintègre des chutes et déchets d'aluminium dans ce procédé industriel va être récompensé le 5 novembre prochain dans le cadre du Mondial du Bâtiment qui se tiendra au Parc des Expositions à Villepinte (Seine-Saint-Denis).

Le site de Courmelles assure la peinture des profilés en aluminium (le thermolaquage) ainsi que la logistique. Il a été agrandi en 2016, avec un showroom de 200 m² et l'extension de ses bâtiments de production. La capacité annuelle de production est de 10 000 tonnes. 

Valoriser les déchets d'aluminium

À Courmelles, le travail de l'aluminium recyclé a démarré cette année. "La préoccupation majeure aujourd'hui est comment réduire les émissions de gaz à effet de serre.  L'objectif des industriels est d'aller vers des bâtiments pour atténuer l’impact écologique du secteur du bâtiment", souligne Patrick Lahbib, directeur Innovation de Wicona.

À l'échelle française, 44 % de l'énergie consommée chaque année l'est en effet par les bâtiments. Le groupe norvégien récupère des déchets contenant de l'aluminium issus de déconstruction. D'abord trié, il est ensuite valorisé sur leur site en Allemagne à Dormagen. Réduit en petits copeaux, il est envoyé sur le site luxembourgeois du groupe, pour être à nouveau transformé en billettes d'aluminium qui servent à la fabrication des profilés. 

"Il faut s'inscrire dans une démarche d'économie circulaire. Avec ce produit, l'idée est de fabriquer du neuf avec de l'ancien. Utiliser une fenêtre fabriquée au siècle dernier, et refaire la même chose avec les mêmes propriétés"

Wicona a été créée en 1948 par le groupe Wieland Werke AG.  En 1988, Hydro devient actionnaire avec 25% des parts. En 1991, Wicona devient une filiale à 100% de Hydro Aluminium et elle est rebaptisée Wicona Bausysteme GmbH.


 

Sur le même sujet

Les + Lus