• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Aisne : la Caverne du Dragon rouvre ses portes, voici toutes les nouveautés

L'une des principales nouveautés du Centre d'accueil du visiteur du Chemin des Dames : une table numérique de 7 mètres de long - Mai 2019 / © Benoit Henrion / France 3 Picardie
L'une des principales nouveautés du Centre d'accueil du visiteur du Chemin des Dames : une table numérique de 7 mètres de long - Mai 2019 / © Benoit Henrion / France 3 Picardie

Le Centre d'accueil du visiteur du Chemin des Dames a été inauguré samedi 4 mai après 8 mois de travaux. Les visiteurs peuvent désormais profiter pleinement des nouveaux espaces dédiés à l'histoire de la Première Guerre mondiale. 

Par E.E / France 3 Picardie


Cette ouverture était attendue, et c'est peu dire ! Après 8 mois de travaux, il y avait foule ce week-end à la Caverne du Dragon.

Le Centre d'accueil du visiteur a été pensé pour répondre pleinement aux attentes des touristes. L'organisation des espaces a notamment été revue pour rendre plus fonctionnel le bâtiment.

Le Conseil départemental de l'Aisne a investi près d'1,7 million d'euros pour pouvoir donner un certain nombre de clés de compréhension aux visiteur grâce à des outils pédagogiques qui n'existaient pas avant.
 

Parmi les grandes nouveautés donc : une table numérique de 7 mètres de long. Celle-ci permet de se projeter directement sur Chemin des Dames et de revivre l'offensive française grâce à des animations et des points d'informations tactiles. 
 

Sur le mur, une frise chronologique est ponctuée de vitrines avec des objets d'époque légués parfois par des familles de combattants. Dans la continuité, la "salle mémoire" retrace l'histoire de la Grande Guerre à l'aide de documentaires ou encore de bornes sonores. 
 
La nouvelle frise chronologique du Chemin des Dames - Mai 2019 / © Benoit Henrion / France 3 Picardie
La nouvelle frise chronologique du Chemin des Dames - Mai 2019 / © Benoit Henrion / France 3 Picardie

À l'intérieur même de la Caverne du Dragon, peu de changement pour le moment. "Dans les mois et les années à venir, l'objectif est de lui redonner de l'authenticité, c'est-à-dire que l'on va essayer de retrouver cet esprit de casernement tel qu'il était pendant la guerre, côté français comme côté allemand, avec l'ajout d'objets du quotidien", indique Franck Viltart, historien et esponsable du pôle Chemin des Dames au Conseil départemental de l'Aisne. 

Si la fermeture de la Caverne du Dragon, en plein centenaire de l'armistice avait fait quelque peu polémique, Franck Viltart s'en explique. "L'objectif était de rebondir très vite après le centenaire avec la possibilité d'offrir une nouvelle dynamique au Chemin des Dames."

Contrairement à la Caverne du Dragon, dont les billets d'entrée varient de 4 à 8 euros, le Centre d'accueil du visiteur est lui ouvert tous les jours gratuitement. 
 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus