• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Donald Trump attendu dans l'Aisne en début d'après-midi samedi 10 novembre

© MANDEL NGAN / AFP
© MANDEL NGAN / AFP

Le président américain Donald Trump se rendra au Bois Belleau dans l'Aisne à l'occasion des commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale. Il devrait être sur place samedi 10 novembre en début d'après-midi.

Par CV & RV


Si on savait qu'il venait le 10 novembre , on n'avait pas encore de précision quant au moment de la journée. C'est finalement en début d'après-midi que Donald Trump sera dans l'Aisne à l'occasion des commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale. Le Président américain se rendra au Bois Belleau

L'information avait mis du temps à être confirmée. D'abord la préfecture de l'Aisne qui avait dit ne pas être "au courant", le service de presse de l'ambassade des États-Unis à Paris qui de son côté confirmait que sa venue est une "hypothèse étudiée sérieusement". Une mystérieuse réunion en cours lundi matin pour étudier le programme précis de sa venue... 

C'est donc au Bois Belleau ou Belleau Wood, près de Château-Thierry dans l'Aisne, que le Président américain ira se recueillir.
 

Ce petit bois d'à peine deux hectares occupe pourtant une grande place dans l'histoire de l'Europe et des États-Unis. Le 1er juin 1918, les premiers soldats américains montaient à l'offensive contre l'ennemi allemand. Belleau Wood constitue un tournant dans la Première Guerre Mondiale.

Chaque année, entre 3.000 et 4.000 Américains se rendent sur ce lieu de mémoire pour rendre hommage à leurs ancêtres à l'occasion d'une cérémonie militaire du Mémorial Day en présence de troupes de Marines US et de troupes françaises.

Les Marines ne représentent qu'une petite partie des soldats américains inhumés dans ce cimetière, mais pour eux cette bataille est fondatrice de leur renommée, c'est un lieu de pèlerinage. 
 

Lors de cette semaine de commémorations, Emmanuel Macron part à la rencontre de "nos ancêtres les Poilus" lors d'un périple au "format inédit" afin d'honorer la mémoire des quelques huit millions de Français qui ont combattu de 1914 à 1918, ainsi que les dix ans de la disparition du dernier Poilu Lazare Ponticelli.

De Verdun à la Somme, le Président français va sillonner onze départements en une semaine pour se rendre sur les champs de bataille de la Grande Guerre. 
  

A lire aussi

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus