• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le chêne du bois Belleau (Aisne) a été retiré des jardins de la Maison Blanche

Le président américain Donald Trump et son homologue français Emmanuel Macron plantent un arbre, observés par leurs épouses respectives dans les jardins de la Maison Blanche le 23 avril 2018. L'arbre, un cadeau diplomatique de la France, provient des bois Belleau, dans l'Aisne, où les forces américaines ont perdu, en juin 1918, 9.777 hommes, dont 1.811 tués dans la bataille de Belleau, pendant la Première Guerre mondiale. / © JIM WATSON / AFP
Le président américain Donald Trump et son homologue français Emmanuel Macron plantent un arbre, observés par leurs épouses respectives dans les jardins de la Maison Blanche le 23 avril 2018. L'arbre, un cadeau diplomatique de la France, provient des bois Belleau, dans l'Aisne, où les forces américaines ont perdu, en juin 1918, 9.777 hommes, dont 1.811 tués dans la bataille de Belleau, pendant la Première Guerre mondiale. / © JIM WATSON / AFP

Par CV

C'est un photographe de Reuters qui a donné l'alerte en publiant une photo sur laquelle on aperçoit une tache d’herbe jaunie à l’endroit où se trouvait l’arbre... Il avait planté lundi à la Maison Blanche par les deux présidents sous l’œil de leurs épouses Melania Trump et Brigitte Macron, ce qui avait amusé de nombreux internautes.


Et pourtant, le chêne a disparu. Pourquoi ? Selon l'Élysée, l'arbre a été mis en quarantaine pour des raisons phytosanitaires. La Maison Blanche, de son côté, n'a pas communiqué à ce sujet. Les conditions pour planter cet arbre ne sont peut-être pas optimales à cette période de l'année. printemps. La Maison blanche pourrait avoir décidé d’attendre l’automne pour le planter réellement.

Le cadeau était symbolique : la bouture provient du bois de Belleau, où les troupes américaines ont mené leur première bataille contre les troupes allemandes en juin 1918. Un cimetière américain se trouve aujourd'hui sur la commune de Belleau, près de Château-Thierry. 

Le président français avait déclaré que cette bouture devait "symboliser la ténacité de l'amitié [entre les deux pays]".


A lire aussi

Sur le même sujet

REPLAY. "Lille, la plus grande braderie du monde"

Les + Lus