JO 2024 : parmi les 10 villes de l'Aisne labellisées “Terre de jeux”, 8 ont candidaté pour être centres de préparation

Illustration anneaux olympiques / © MAXPPP
Illustration anneaux olympiques / © MAXPPP

Les Hauts-de-France ont répondu aux appels à projets "Terre de Jeux 2024" et "Centres de préparation aux Jeux", lancés il y a quelques mois par le Comité d’organisation des Jeux olympiques. Après l'Oise et la Somme, des collectivités de l'Aisne candidatent pour devenir centres de préparation.

Par Halima Najibi

Les JO de 2024 d'été vont se dérouler à Paris. Une opportunité pour les régions limitrophes comme les Hauts-de-France de devenir des "bases arrières" en mettant leurs équipements sportifs à la disposition des athlètes français‎ et étrangers pour leur préparation.

Le Comité d’organisation des Jeux olympiques (COJO) propose aux communes qui ont obtenu le label "Terre de jeux" de candidater pour devenir "centre de préparation". Dix collectivités du département de l'Aisne ont obtenu ce label. Elles s'engagent à promouvoir les JO de 2024 sur leur territoire au travers de diverses actions pour leurs habitants.
 

Les communes qui souhaitent devenir "centre de préparation"


Huit d'entre elles ont répondu à l'appel du COJO et souhaitent accueillir les sportifs nationaux et internationaux pour leur préparation : 
  • la commune de Belleu (lutte) ; 
  • la commune de Bucy-le-Long (judo olympique) ; 
  • la communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry (judo olympique et paralympique); 
  • la commune de La Ferté-Milon (haltérophilie) ;
  • la commune de Laon (football, rugby à 7, handball, goalball);
  • la commune de Saint-Quentin (tennis de table olympique et paralympique, boxe, gymnastique; artistique, gymnastique rythmique, tir olympique et paralympique);
  • la commune de Soissons (gymnastique artistique, basketball, basketball fauteuil, handball, rugby à 7, tir olympique et paralympique);
  • la commune de Tergnier (judo olympique et paralympique).
Le COJO désignera au cours du premier semestre 2020 quels sont les sites retenus. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus