Dans l'Aisne, une sénatrice américaine rend hommage à son grand-père soldat pendant la Grande Guerre

Carol Moseley-Braun a été la première femme noire américaine élue sénatrice, en novembre 1992. Mercredi 13 décembre, elle s'est rendue à Vauxaillon (Aisne) rendre hommage à son grand père, soldat engagé dans en septembre 1918.

Le 17 septembre 1918, le soldat Thoms Davae trouve refuge dans la grotte de Vauxaillon (Aisne), tout près de Laon. Il fait partie du 370e régiment de l'armée américaine, le seul composé uniquement d'afro-américains.

Plus de cent ans après, une ancienne élue américaine visite à son tour la cavité. "Ça me réchauffe le coeur, je me sens apaisée d'être ici. c'est un vrai pèlerinage pour moi de venir ici et de voir cet endroit. Je me sens très heureuse et bouleversée," confie Carol Moseley-Braun, sénatrice démocrate de 1993 à 1999.
 

À l'origine du mouvement des droits civiques

Ce pèlerinage en Picardie, elle le réalise pour rendre hommage à son grand-père mais aussi à tous ces soldats qui se sont d'abord battus pour la liberté des autres. "Ils se sont sacrifiés pour la liberté, l'espoir qu'ils représentaient. Aux États-Unis, ils étaient alors des citoyens de seconde zone, et ils sont venus ici en France se battre pour la liberté. Cela a été la première étape pour le combat des libertés aux États-Unis, juge l'ancienne élue. Ce qu'ils ont fait ici a constitué les bases pour plus tard, le mouvement pour les droits civiques. Mon parcours a été possible grâce à ce mouvement : j'ai été sénatrice puis ambassadrice [en Nouvelle-Zélande, NDLR], cela n'aurait pas été possible pour une jeune fille du sud de Chicago."  

Première sénatrice noire américaine, Carol Moyses Braun poursuit son combat. Avec sa fondation pour la première guerre mondiale, elle veut créer à Washington un mémorial en l'honneur de ces soldats engagés en France.
 

Notre reportage à Vauxaillon (Aisne)