Facture énergétique : début janvier, deux piscines sur trois fermées dans le Saint-Quentinois

Publié le
Écrit par M. Lesprit

Les nageurs de l’agglomération devront se reporter vers la piscine Jean-Bouin, la seule à rester ouverte à partir du 3 janvier, et ce pour une durée encore incertaine.

« Ce n’est pas de gaieté de cœur », assure l’agglomération du Saint-Quentinois à l’heure d’annoncer la fermeture provisoire de deux piscines du territoire. Le 2 janvier, celle de Gauchy gardera ses portes closes, suivie de La Bulle – dont la patinoire et le bowling, eux, resteront en fonction. Une décision justifiée par la flambée des coûts de l’énergie, avec un changement de tarif appliqué à la collectivité en ce début 2023.

« On va essayer de faire en sorte d’avoir une facture qui flambe le moins possible », argumente Frédérique Macarez. La maire de Saint-Quentin et présidente de l’agglomération s’attend à des augmentations de prix « entre fois cinq et fois dix ». « Il serait totalement déraisonnable de ne pas nous adapter et de mettre en difficulté le budget de la collectivité », conclut-elle.

Pour ce faire, la priorité est mise sur les scolaires, écoles primaires en tête, mais aussi sur les clubs de formation ou de compétition. « Ce à quoi l’on tient, c’est maintenir l’apprentissage de la natation », appuie Frédérique Macarez. Les activités « bébés nageurs » seront donc aussi transférées, avec une capacité réduite de moitié néanmoins.

Côté grand public, l’accès sera supprimé les mardis et vendredis de 14h à 17h. Les usagers de Gauchy peuvent profiter de leur abonnement à Jean-Bouin, tandis que ceux de la Bulle ne seront pas prélevés pour l’ensemble de la période de fermeture. Elle devrait durer au moins jusqu’au 10 février. Un « point d’étape » fin janvier – et un bilan chiffré des consommations de la collectivité – permettront de décider ou non de sa prolongation.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité