• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Quand la basilique de Saint-Quentin renaissait de ses cendres

La basilique de Saint-Quentin (Aisne) en 1918, après les bombardements de la première Guerre mondiale. / © DR
La basilique de Saint-Quentin (Aisne) en 1918, après les bombardements de la première Guerre mondiale. / © DR

L'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019, rappelle que les édifices religieux de Picardie ont eux aussi été endommagés par le passé. C'est le cas de nombreuses églises de l'Aisne lors de la Première Guerre mondiale. Focus sur la basilique de Saint-Quentin.

Par France 3 Picardie

Après les ravages de la Première Guerre mondiale, les églises du département sont dans leur grande majorité endommagées, voire réduites à l'état de poussière. Devant ses monuments partiellement ou entièrement détruits, se posent alors deux choix : bâtir de nouveaux édifices religieux, totalement différents de ceux qui jusque-là rythmaient les journées au son de leur cloche, ou bien reconstruire ces lieux de cultes dans l'esprit d'avant-guerre.

Le département de l'Aisne penchera pour la seconde option en reconstruisant ses églises, non pas à l'identique, mais en respectant l'inspiration architectural de chacune. Gothique pour la plupart.
 

Dévotion, sueur et trente ans de travaux

Ce fut le cas de la basilique de Saint-Quentin. Victime des bombardements, en 1918, l'édifice ne résume plus qu'a des ruines, comme 80% de la ville. "La plupart des voûtes étaient effondrées, la crypte était éventrée par des obus, l'église avait brûlée, l'orgue avait disparu [...] Le mot restauration ne convenait plus, il s'agissait plutôt de reconstruction", rappelle Bernard Delaire, guide conférencier et président de l'association des Amis de la Basilique.

Il faudra attendre une trentaine années de travaux pour voir de nouveaux la basilique trôner fièrement au milieu de la ville de Saint-Quentin sous le regard soulagé de ses fidèles.

Retour sur cette longue et passionnante reconstruction à travers notre reportage diffusé pour la première fois le 17 avril 2010 :

Personnes interviewées selon leur ordre d'apparition dans le reportage :

-Bernard Delaire (Guide conférencier   Président de l'Association des Amis de la Basilique)

-Jean-Charles Cappronier (Historien de l'architecture de la reconstruction)

-France Corcy (Guide conférencière   habitante de Martigny Courpierre, Aisne)

A lire aussi

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : l'Europe et nous (épisode 5/5)

Les + Lus